Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

L’artiste-peintre Mohamed Demis : représentant de l’abstrait-expressionnisme

“L’émotion et la sensibilité nourrissent l’inspiration”

L’œuvre Sérénité de Demis. © D.R.

La peinture de Mohamed Demis, à l’huile, l’acrylique ou l’aquarelle, est toute en construction, les formes et les couleurs semblant s’imbriquer à travers un fil historique qui remonte le temps jusqu’aux origines lointaines de cette terre avec laquelle il est en symbiose.

Comment ne pas avoir une âme d’artiste et de poète quand on vit dans une ville aussi coquette  que Annaba dont la beauté éclatante brille sous le soleil méditerranéen entre le mont de l’Edough et la grande bleue ? L’antique Hippone a toujours imprégné l’Algérie de sa richesse culturelle et de ses arts portés par des générations de femmes et d’hommes de talent. C’est parmi eux qu’on va rencontrer aujourd’hui Mohamed Demis, artiste-peintre dont le style s’apparente à l’abstrait-expressionniste.
Au premier coup d’œil, l’initié comme le profane comprennent que son art a quelque chose de singulier : l’originalité des formes et des messages. La peinture de Mohamed Demis, à l’huile, l’acrylique ou l’aquarelle, est toute en construction, les formes et les couleurs semblant s’imbriquer à travers un fil historique qui remonte le temps jusqu’aux origines lointaines de cette terre avec laquelle il est en symbiose. Un signe revient de façon récurrente dans les tableaux de Mohamed Demis, semblable à celui qui caractérise les tapis de Khenchela ou les poteries de Maâtkas.
“Il demeure omniprésent dans mes peintures et témoigne d’un grand voyage vers le passé”, précise l’artiste qui confirme que l’émotion est la force de l’art. “Mes idées sont plus nettes quand je suis ému par quelque évènement dans ma vie, cela suscite en moi beaucoup d’inspiration tout en traduisant une grande sensibilité.” L’Algérie, la véritable muse de l’artiste, fuse dans ses couleurs vives, comme une perpétuelle invitation à “l’expression de l’amour qui provient du profond de l’âme”.
Ce message puissant, Mohamed Demis a eu l’occasion de le déclamer à travers ses nombreuses expositions en Algérie et à l’étranger.
De Annaba à Alger, de Skikda à Oran, de Mascara à Souk-Ahras, de Bouira à Biskra, il a su présenter son œuvre et expliquer le sens de son art à un public qui a soif de culture. La force de l’art et du message de Mohamed Demis ne peut s’accommoder d’espace limité, elle a besoin de s’étendre, de se projeter aux quatre coins du monde. Il ira séduire les publics dans ses expositions (individuelles ou collectives) en Tunisie, au Liban, en Iran, aux Emirats arabes unis, en Arabie Saoudite, en Syrie, au pays des pharaons, au Maroc… La qualité de ses peintures lui vaut plusieurs distinctions et prix, en Algérie et ailleurs. Cette œuvre, reconnue, figure dans des catalogues d’artistes édités localement ou à l’étranger, en plus d’une place appréciable qui lui est réservée dans la presse nationale et internationale. L’enfant de Annaba, qui se réfère au maître Mohamed Issiakhem, est aussi un scénographe qui a réalisé des mouvements d’ensemble (des fresques) de la jeunesse dans sa ville natale ainsi que des pièces de théâtre et des épopées à Skikda et à Tébessa. Il figure en outre dans les catalogues des peintres et des artistes algériens ainsi que dans le dictionnaire encyclopédique de l’Algérie. Ce n’est que justice pour cet homme dont le talent investit plusieurs domaines avec la même passion et, manifestement, le même succès. Destin d’artiste qui ne peut vivre de son art, Mohamed Demis, diplômé en hygiène, sécurité, environnement (HSE) a suivi une carrière dans ce domaine jusqu’au poste de chef de service, avant de prendre sa retraite. L’inspiration coulant de source et à profusion dans l’antique Hippone, gageons que Mohamed Demis nous gratifiera encore de ses belles peintures, originales et expressives comme celles de son album que le public peut contempler lors des expositions, mais aussi sur internet en tapant le nom de l’artiste.  


ALI BEDRICI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER