Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Clôture de la 4e édition du Salon et concours national de la photographie “La Soummam”

L’enfant, l’unique souci de Photo-Focus

De gauche à droite, les lauréats Hamdani Ahmed Nassim, Araibia Mohamed-Amine et Djouadi Jugurtha. ©D. R.

Organisé depuis le 11 août dernier par l’association photographique et culturelle Photo-Focus, la galerie d’exposition du palais de la culture Moufdi-Zakaria n’a pas désempli de la foule d’amoureux de la photo. À la clôture du salon, le candidat Araibia Mohamed-Amine d’Oran s’est auréolé du premier prix pour sa photo “Un enfant à vélo”.

L’œilleton de l’appareil-photo s’est refermé  d’un “clic” ce 14 août, avec dans sa “Chambre noire”, l’album de photos de la 4e édition du Salon et concours national de la photographie La Soummam. D’un choix sélectif de quarante  épreuves et qui soient des plus adaptées au challenge ayant pour thème “Enfants-photographie”,  le tri, ou plutôt le préréglage de la joute de la photo, a été opéré à  l’issue d’une présélection de 400 photos illustrant un recueil de scène de vie, où l’«enfant» reste l’étoile sur la toile qu’il est aisé au visiteur d’intituler à sa guise : “Prendre un enfant par la main et l’emmener à demain” (Yves Duteil 1977), “Les contemporains Ya Ouled d’une Casbah qui s’en va à vau-l’eau» ou «Les jeux de notre enfance». D’où l’indice de l’aura «Nationale» qui entoure ce Salon et ce concours national de la photographie, eu égard à l’adhésion de candidats venus de toutes les régions d’Algérie.
Question d’éthique et d’équité, les épreuves soumises à l’appréciation du jury étaient, lors de notre passage, numérotées de 1 à 40. Donc scellées sous le sceau de l’anonymat pour que ces instantanés pris sur le vif, n’influent pas sur l’impartialité du jury, a-t-on su de Sefouane Omar, le président du jury. Quant à la thématique  de l’exposition, le choix a été laissé à l’appréciation de l’exposant, dont d’inégalables paysages d’Algérie, mais aussi un florilège des scènes de la vie de tous les jours, a ajouté Hamoudi Yassine, un membre du jury qui nous a fait le tour de l’exposition. Organisé depuis le 11 août dernier par l’association photographique et culturelle, Photo-Focus, la galerie d’exposition du palais de la culture Moufdi-Zakaria (1908-1977) n’a pas désempli de la foule d’amoureux de la photo. Et, à l’issue du choix du jury, le candidat Araibia Mohamed Amine d’Oran s’est auréolé du premier prix pour sa photo “Un enfant à vélo”. S’ensuit son dauphin Hamdani Ahmed Nassim de Chlef et Djouadi Jugurtha de Tizi Ouzou qui ferme ainsi la marche du podium. Autre innovation dans le parcours de l’association Photo-Focus, la désignation de Denguir Zoheir, un photographe de Tunisie.

Louhal Nourreddine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER