Culture / Culture

CONCOURS COSPLAY AU 8e FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINÉE D’ALGER

Les branchés ont trouvé leur temple

Lauréats du concours Cosplay ©Louiza Ammi-Liberté

Le concours du Cosplay était l’un des événements phare de ce Fibda. Un grand nombre d’adolescents et d’étudiants vêtus de costumes de super héros, de lolitas japonaises et de princesse déambulaient dans l’esplanade de Riadh El-Feth (Oref). Ces cosplayeurs étaient considérés comme des “stars”. Plusieurs visiteurs les accostaient pour faire des selfies et prendre des photos de leurs personnages préférés. Passionnés par le 9e art, ils se sont déplacés de différentes wilayas pour participer à cette manifestation. Sur place, Liberté a rencontré quelques jeunes pour en savoir plus sur cette discipline. Fraîche et dynamique, Maid Lolita, une jolie brune de 17 ans, en est l’exemple. “Mon costume est un mélange de Cosplay et de gothique lolita. Je regarde les mangas depuis mon tout jeune âge, j’aime ça et je conseille à tous les jeunes de participer, car c’est vraiment amusant et ça développe beaucoup d’amitiés”, a-t-elle confié. Organisé par le Fibda, en collaboration avec les éditions Z-Link et le soutien de l’Onda (Office national des droits d’auteur et droits voisins), le concours Cosplay a connu la participation de 90 amateurs de jeux vidéo, bandes dessinées, mangas et culture japonaise. Au cours de la soirée de clôture de cette 8e édition du festival, tenue samedi dernier, la salle de conférence Ahmed-Madoui était en effervescence, et ces jeunes attendaient avec impatience le verdict.
Pour rappel, le choix des critères de sélection portaient sur la qualité du costume, l’implication et l’originalité de la gestuelle et des attitudes du candidat, et l’originalité de la mise en scène. Le jury a tenu en compte également les valeurs positives exprimées par le costume et le personnage : la générosité, l’amitié, la solidarité, l’esprit d’échange… Autre critère : le(a) candidat(e) ne doit pas se présenter avec un costume déjà utilisé dans un précédent Cosplay Z-Link du Fibda. Dix participants ont donc été récompensés : le meilleur Cosplay a été confectionné par Djamel Takaline, pour le personnage d’Iron Man (prix 100 000 DA), qui a d’ailleurs gagné l’année passée le prix du meilleur costume. Le prix du meilleur costume a été réalisé par Ahmidi Aimad pour Iron Patriot (prix 80 000 DA) ; le meilleur Cosplay de groupe a été réalisé par Benzaï Sara et Benzaï Amina, pour Elsa et Anna, du film d’animation La reine des neiges (prix : 80 000 DA) ; le meilleur costume d’humour a été fait par Aït Amrane Yacine, Mario (prix : 60 000 DA) ; la meilleure mise en scène a été réalisée par Benbasset Sabri pour le personnage d’Albator (prix : 40 000 DA). Pour les cinq autres récompenses (prix d’encouragement), ils ont été attribués à Touchène Sofiane pour un personnage d’Assassin's Creed ; Kechmir Soraya pour le personnage d’Ashe, de League of Legends ; Kouider Ali Nassim pour le costume d’Ilidan ; Sara Noucherif pour avoir représenté Zelda ; et Dahmani Fouad Amine pour un personnage de Resident Evil.

I. A.