Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Les USA, invité d’honneur au 12e Fibda

Les super héros des Comics et Marvel débarquent à Alger

Dalila Nedjem aux côtés de M. Desrocher, ambassadeur US. © D.R.

Cette édition du Fibda, qui se déroulera du 1er au 5 octobre à l’esplanade de l’Oref, verra la participation d’une dizaine d’illustrateurs américains ayant travaillé sur des BD telles que Black Panther, Iron Man, Captain America…

Les super héros américains, européens ou cubains se donnent rendez-vous du 1er au 5 octobre à Alger. Loin du tumulte et des problèmes intergalactiques, ils déposeront leurs valises pour une petite pause à l’Oref, où ils jouiront de quelques jours de repos en compagnie de leurs fans DZ. Et ils sont nombreux ! En effet, au cours d’une conférence de presse donnée hier à l’hôtel New Day (Hussein Dey), Dalila Nedjem, commissaire du Fibda (Festival international de la bande dessinée d’Alger), a annoncé que “le programme de la douzième édition sera dominé principalement par des héros, sous le slogan ‘Les super héros à Alger’”. 
Super Man, Iron Man, Wonder Woman, Captain America…, ces personnages de Comics et de Marvel seront présents à travers 15 “bédéistes, illustrateurs et enseignants américains de renom, qui représentent les éditeurs de bandes dessinées les plus connus”, a indiqué John P. Desrocher, ambassadeur des États-Unis, qui pour rappel est le pays invité d’honneur. Dans son intervention, il a signalé : “Nos participants cumulent plus de 200 ans d’expérience dans l’industrie de la bande dessinée. Ils ont travaillé sur des bandes dessinées connues dans le monde entier, telles que Black Panther…” Et d’ajouter : “L’ambassade des États-Unis est fière de permettre à ces vétérans de l’industrie de la bande dessinée de partager leurs expériences personnelles et la culture populaire américaine avec les artistes et le public algérien, et de découvrir par eux-mêmes la communauté dynamique des caricaturistes et bédéistes dans votre pays.” À propos du 9e art, M. Desrocher a tenu à souligner que “la BD et le fantastique sont des genres puissants. Ils nous permettent de regarder notre réalité et d’imaginer un monde meilleur, d’esquisser une vision de l’avenir ou de revisiter le passé, et nous incitent à surpasser les barrières culturelles et les frontières géographiques”. Outre la venue de ces illustrateurs, qui échangeront durant cinq jours avec le public et les artistes, l’ambassade US prendra en charge le lauréat du prix d’excellence “au Comic-Con de San Diego en 2020”. Concernant la programmation concoctée par le commissariat du Fibda, cette année encore participeront plusieurs pays, notamment la France, l’Espagne, la Pologne, la Tunisie, Cuba, la Suède…, dont 50 artistes algériens et 42 étrangers. Au menu, diverses conférences qui s’articuleront autour de “Le monde de l’édition : BD, ce parent pauvre”, “La bande dessinée polonaise, vie et parcours du super héros Thorgal”, “L’actualité racontée en BD”, “Il y a 50 ans, M’quidèch, une revue, un rêve, une école”… Le Fibda fêtera, entre autres, plusieurs anniversaires, notamment les 80 ans de Batman, les 70 ans de Spirou et les 90 ans de Tintin. Comme le veut la tradition depuis 2008, les amateurs de cet art auront l’occasion de découvrir des expositions de planches de grands bédéistes et des ateliers jeunesse et adultes : “Le volet jeunesse demeure l’événement capital de cette douzième édition avec des ateliers d’écriture, de lecture dans les écoles, en milieu hospitalier, au cœur même du village du Fibda et où les jeunes mangakas, cosplayers et gamers libéreront toutes leurs énergies pour faire de cette douzième édition un succès.” La lutte contre les violences contre les femmes, les droits de l’enfant ou l’enfance malade seront également au cœur de ce festival, qui “s’est toujours engagé, c’est donc tout naturellement que des ateliers en milieu hospitalier et au sein même du village du Fibda auront lieu, en collaboration avec l’UNFPA et l’Unicef”. Quant à l’incontournable “Cosplay” qui cartonne depuis des années, il proposera une nouveauté pour 2019, “Triangle Afrique - Europe - USA”, durant laquelle participeront des cosplayers de ces continents. La concurrence sera rude pour les Algériens ! 
 

H. M.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER