Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

Festival national du théâtre comique de Médéa

L’humour comme outil didactique

Un séminaire sur l’humour utilisé comme outil pédagogique dans sa dimension didactique et esthétique se tiendra en marge de la prochaine édition du Festival national du théâtre comique qui aura lieu du 26 au 30 novembre 2107, est-il annoncé par le commissariat du festival. Dans l’exposé des motifs du séminaire, il est rappelé le rôle joué par le théâtre depuis son apparition, comme moyen d’exprimer un discours, une vision ou une attitude d’une manière adaptée au contexte social et culturel à l’époque considérée jusqu’à devenir une partie intégrante de la dynamique globale de la société. “Destiné à un public jeune ou adulte, l’art théâtral a pour fonction d’assurer le lien entre la scène et le public à travers une représentation dont celle de l’art particulier de ‘l’humour dans le théâtre’ qui est considéré comme un phénomène social.” Pour les organisateurs de l’événement, l’approche du sujet requiert la connaissance du milieu géographique en tenant compte de ses composants culturels, historiques, sociaux qui ont participé à l’apparition du phénomène qui se traduit par des situations cocasses, d’ironie, etc. L’humour a connu des évolutions diverses dans ses acceptions et ses significations mais sa finalité est de créer une sensation de plaisir chez le spectateur en essayant de lui délivrer un message. Outre que l’humour provoque le rire qui, soutient-on, a un pouvoir thérapeutique sur l’individu, il est aussi sujet à des critiques parce qu’il tourne en dérision certaines situations qui sont présentées à l’aide de calembours et de jeu de mots sciemment choisis. À ce titre, la commission de préparation du festival a été chargée de sélectionner les sujets qui font le lien entre l’humour dans son acception large et l’environnement social, culturel et éducatif en vue de les mettre au service de la pédagogie, de nos établissements d’enseignement et de formation. Pour ce faire, indique-t-on, il est demandé aux participants de tenir compte des travaux des académiciens et chercheurs dans les sciences sociales, psychologiques, littéraires et culturelles, ainsi que des créateurs afin d’approfondir le sujet sur les techniques de l’humour et de la comédie utilisées par les écrivains, les hommes de théâtre, les réalisateurs de films, etc. Le séminaire sera réparti selon une douzaine d’axes devant traiter de l’histoire de la comédie, de l’humour en tant que phénomène social, des théories du rire, le rire comme outil pédagogique, etc.    


M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER