Scroll To Top

Culture / Culture

Il vient d’être réédité par l’auteur Abdelmadjid Azzi

Mémoires sur le mouvement syndical algérien

© D. R.

L’auteur des mémoires Parcours d’un combattant de l’ALN. Wilaya III (éditions Mille-feuilles, 2010), Abdelmadjid Azzi, vient de rééditer à compte d’auteur son ouvrage Le Mouvement syndical algérien à l’épreuve de l’indépendance. Récit chronologique des événements dominants survenus entre 1962 et 1978. 

Parue en octobre dernier, cette nouvelle édition, revue et corrigée, a été préfacée par Tahar Gaïd, membre fondateur de l’UGTA. Dans son texte, il rappelle que le “frère” Abdelmadjid Azzi a “repris le flambeau laissé par cet autre frère dont le souvenir est toujours gravé dans nos mémoires et nos esprits, en l’occurrence Boualem Bourouiba”.

L’auteur a ainsi poursuivi l’œuvre de ce “grand syndicaliste dont le travail s’est arrêté au seuil de l’indépendance de l’Algérie (…). Il s’est attelé à un travail grandiose, celui de retracer toute une vie au service du syndicalisme”. 

En évoquant le syndicalisme, cela entend les ouvriers, les employés et toutes les catégories de travailleurs qui “œuvrent au service d’un mieux-être continuel du peuple dans le cadre de la construction d’une société juste et prospère, où hommes et femmes sont égaux devant la loi”.

Selon le préfacier, le travail réalisé dans cet ouvrage est “colossal” et est une mine d’informations pour les historiens futurs à la recherche d’un passé profitable à la jeunesse attachée à son patrimoine syndical et “désireuse de suivre le bon exemple de ses aînés”. 

À ce propos, Abdelmadjid Azzi explique dans l’avant-propos que cet ouvrage se veut un récit “chronologique, qui évoque franchement et sans acrimonie un autre combat mené avec autant de détermination au sein des syndicats, celui de l’édification nationale”, qui représente un long chemin “chaotique” pour conduire vers l’indépendance économique qui est le “véritable moteur de la libération de notre peuple, le puissant levier qui le rend maître de son destin”. 

Afin qu’il soit accessible à tous, ces mémoires sont écrits avec des mots “simples”  et  ce, dans  l’objectif  de  rendre  compte  de  l’engagement “indéfectible” dont ont fait “preuve les hommes et les femmes de bonne volonté”. À travers 433 pages, l’auteur a réparti son livre  en  douze  chapitres, dans lesquels il revient sur les dates-clés et les événements importants depuis la naissance du mouvement syndical en Algérie jusqu’à nos jours. Il est, entre autres, appuyé par des images d’archives et des coupures de presse.
 

R. C.  

Le Mouvement syndical algérien à l’épreuve de l’indépendance. Récit chronologique des événements dominants survenus entre 1962 et 1978, de Abdelmadjid Azzi, à compte d’auteur, 433 pages, 1000DA, 2020.   


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER