Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

La 8e édition aura lieu du 2 au 5 aout

Naïma Ababsa au festival Orientalys de Montréal

La chanteuse algérienne Naïma Ababsa participera pour la première fois au festival Orientalys de Montréal, dont la huitième édition aura lieu du 2 au 5 août 2018. Issue d’une famille d’artistes, Ababsa, qui a débuté sa carrière dans les mariages et les festivités familiales, opte aujourd’hui pour des sonorités nouvelles en adoptant la boîte à rythmes, après avoir élargi son répertoire aux musiques traditionnelles du Nord algérien. Son énergie dépensée sur scène fait craquer les fans de la techno qui souvent enflamment les salles de spectacles. Au-delà de l’héritage musical dont elle est porteuse, Naïma Ababsa fera ainsi office d’ambassadeur de la musique algérienne à ce rendez-vous estival de Montréal. Elle se produira vendredi 3 août à 21h30, ont précisé les organisateurs dans un communiqué rendu public. Le festival sera inauguré dans une ambiance rétro avec un hommage au groupe mythique marocain Nass El-Ghiwan, surnommé par le réalisateur américain Martin Scorsese “Les Rolling Stones de l’Afrique” pour avoir révolutionné la musique marocaine des années 70. C’est Ahfad El-Ghiwan, un jeune groupe musical, qui donnera donc le coup d’envoi de cette 8e édition, placée sous le signe du métissage culturel. Outre les arts de la scène, les festivaliers auront l’occasion de découvrir les caftans et autres tenues traditionnelles maghrébines. Un carrefour d’échanges vivant sera dédié à la diversité de cultures et de traditions orientales et nord-africaines. Des stands seront installés pour montrer au public la richesse culturelle et artistique des pays participants, dont l’Algérie. Des expositions mettront en valeur l’artisanat, l’art culinaire et autres rituels traditionnels de la région. Bref, le Quai de l’Horloge du Vieux-Port de Montréal qui abritera cette édition d’Orientalys sera un véritable bouillon de culture estival. Des ateliers seront également organisés au profit du public dans des prestations interactives : conte, danse, musique, peinture, broderie, calligraphie, artisanat, etc.


Yahia Arkat 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER