Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Il se tiendra à LarbAâ Nath Irathen

Naissance du festival “L'été en poésie et en musique”

Après avoir initié le Salon littéraire et philosophique de Tizi Ouzou, qui accueille périodiquement des auteurs et des artistes pour présenter leurs œuvres, ainsi qu’une revue Montagn’art qui paraîtra prochainement, l’entreprise d’organisation de manifestations culturels, économiques  et scientifiques (Emev) vient de lancer, en collaboration avec l’association culturelle Ameziav n'lehna, un autre rendez-vous culturel, intitulé “L'été en poésie et en musique” ou  “Anevbdu s tmedyazt d uzawan” qui se tiendra du 30 août au 1er septembre au village Boudjellil, dans la localité de Larbâa Nath Irathène (Tizi Ouzou).  Le festival sera dédié “aux expressions culturelles et artistiques dans toutes leurs dimensions. Au-delà de l'aspect festif, le festival réunira des poètes, des musiciens, des auteurs, des comédiens, conteurs, chanteurs”.  
Il s’agit selon les organisateurs  de “permettre au public d'apprécier le talent des intervenants qu'il n'a pas l'occasion de rencontrer souvent. Une manière de briser les distances qui empêchent de nombreux villageois d'y assister et de savourer les moments de pur bonheur que procure la culture”. Cela, est-il encore ajouté par le comité d’organisation, participera à la création des bonnes traditions pour l'épanouissement des esprits, surtout en ces temps où notre jeunesse se sent livrée à elle-même.
Il sera aussi l’occasion de créer des passerelles entre les artistes, les auteurs confirmés et les jeunes talents en herbe.
Par ailleurs, en plus de la poésie et du chant, il est prévu des conférences et tables rondes. Elles seront au menu pour aborder plusieurs thématiques : musique, poésie, littérature. “Ainsi ‘L'été en poésie est en musique’, permettra certainement la mise en valeur du village Boudjelil, un village doté d'une superbe organisation, grâce au dynamisme de son association, Ameziav n'lehna, très active et présente sur terrain”, soulignera Amirouche Malek, gérant de l’EMEV,  tout en notant “que ce village a eu à recevoir le cinquième prix du village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou, dans son édition 2016, grâce à la mobilisation de sa jeunesse qui le porte fièrement”.

K. Tighilt


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER