Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Elle est à l’actif de l’artiste peintre Hasna Khadir

Oran a une nouvelle galerie d’art

L’artiste peintre Hasna Khadir © D.R.

Créé par la peintre Hasna Khadir, qui se définit comme une artiste “autodidacte”, cet appartement situé en plein centre-ville d’Oran, est passé du projet d’atelier au concept de galerie, qui sera, entre autres, ouverte aux jeunes talents pour la réalisation de leur première exposition.

Depuis la dernière semaine de février, Oran compte une nouvelle galerie d’art à mettre à l’actif de Hasna Naouel Khadir. Une artiste peintre qui se définit comme “autodidacte et fière de l’être” et qui est passée du projet d’atelier au concept de galerie, un peu par la force des choses.
Le lieu : un sympathique appartement de style haussmannien, en plein centre-ville d’Oran, où près d’une cinquantaine de ses œuvres sont exposées.
Des toiles qui reflètent l’univers artistique revendiqué et assumé par Hasna qui est sur courant alternatif entre mode conscient et inconscient. Son modèle favori reste la femme-enfant, l’ingénue, un concentré de la femme idéale baignée dans un monde de couleurs vives et festives, à des années-lumière des clichés machistes de la femme objet. Son inspiration naît du spontanée, explique-t-elle, précisant qu’elle ne fait pas de croquis : “Je peints le moment.”
Sa technique confère à son instinct présent, puisqu’elle voyage de la peinture acrylique pour les besoins de son univers abstrait, au collage sur tissu pour ses moments de pure réflexion.
En parallèle à sa passion exercée, découverte il y a de cela sept ans, Hasna dévoile aussi son côté philanthrope dès lors qu’elle veut faire profiter les jeunes talents artistiques de sa galerie et leur offrir les murs de leur toute première exposition publique. Elle s’intéresse également aux jeunes générations avec la création d’ateliers de peinture et de dessin, animés par des professionnels.
De son expérience, somme toute, relativement récente avec le monde de l’art, Hasna estime qu’elle a de ce fait évolué, dépassant ses limites et exorcisant ses démons.
Parmi ses expositions, citons celles individuelles de 2017 à la galerie d’art contemporain CivOeil à Oran ou à Seen Art Gallery à Alger avec une trentaine de peintures inédites dans lesquelles elle a évoqué son vécu et la condition de la femme.
Elle a aussi participé à des expositions collectives à l’image de celle du Mamo ou encore lors du 1er Salon du printemps des arts à Alger.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER