Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Tournée artistique de l’ONDA

Plusieurs concerts à Aïn Témouchent

La tournée artistique organisée par l’Onda (Office national des droits d’auteur et des droits voisins) à travers le territoire national a effectué une halte de trois jours dans la wilaya de Aïn Témouchent. À cette occasion, il a été concocté plusieurs concerts aussi bien au chef-lieu de wilaya et dans d’autres localités, qui sont en quête d’animation de ce genre. En effet, la troupe musicale Dzair, qui accompagne les jeunes artistes Amel Zen, Nassim Djezma, cheb Didine, cheb Rochdi, cheb Ikalel, Imzad et Tikaouabine, s’est retrouvée depuis jeudi dernier, et ce, pendant tout le week-end face à un public connaisseur mais assoiffé d’animation en cette période de grandes chaleurs.
D’ailleurs, la place publique de la nouvelle ville Akid-Othmane de la wilaya de Aïn Témouchent a accueilli un large public composé de jeunes et de familles, qui ont eu le plaisir de se défouler le temps d’une soirée. Placée sous le slogan ‘‘Célébrons algérien’’, cette manifestation culturelle a connu une forte participation de figures du monde artistique et musical, qui se sont produites dans la localité côtière El-Malah (ex-Rio Salado) dont Yasmina Khadra s’est inspiré pour écrire son roman Ce que le jour doit à la nuit.
Djemoun Rachid, directeur de l’agence de Tlemcen de l’Onda, présent sur les lieux, a indiqué que “ce festival lancé le 12 juillet à travers tout le territoire national est dans l’objectif de valoriser les cultures locales dans leur diversité et d’encourager les jeunes afin de pouvoir extérioriser leurs énergies, leurs capacités et leurs talents artistiques”. Et de renchérir : “Et de leur donner aussi la chance de s’exprimer et faire valoir leurs talents dans un climat de loisir et de détente pour les familles algériennes, particulièrement celles de la wilaya de Aïn Témouchent.”


M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER