Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

L’exposition se déroule à la station Place des Martyrs

Quand l’art s’invite au métro d’Alger

L’exposition de Abdenour Hamoudi au métro d’Alger. © D. R.

Depuis le 15 janvier dernier, les voyageurs qui empruntent la station de métro Place-des-Martyrs ont l’opportunité de découvrir l’exposition “Métro Casbah” de l’artiste Abdenour Hamoudi. Dans le communiqué de presse, il est précisé que cet artiste de 29 ans propose aux différents passagers des “œuvres singulières portant sur l’identité algérienne”.

À travers les toiles proposées, Hamoudi “retrace de manière chronologique son parcours influencé par ses expériences, ses doutes et ses combats pour la reconnaissance”, est-il mentionné dans la présentation. 

Et aux organisateurs de poursuivre : “Abdenour Hamoudi explore avec passion le rapport entre la mythique Casbah d’Alger et le métro, transport qui dessert des millions de voyageurs aux portes de l’antique forteresse. Un voyage transcendental qui captive et fascine les voyageurs qui s’imprègnent du langage pictural que l’artiste n’a de cesse de renouveler.”

Et de conclure à ce propos : “Il poursuit à un rythme soutenu à jeter sur la toile ces couleurs uniques pour nous faire ressentir, telle une évidence, cette inspiration profondément marquée par une identité algérienne fièrement revendiquée.”

À noter que cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 15 février, a été initiée par l’entreprise Métro d’Alger et RATP El-Djazaïr. Outre cette activité dédiée aux arts plastiques, il est indiqué que 2020 sera l’année de la promotion de l’art, dont l’objectif majeur est “l’appréciation mutuelle des valeurs culturelles de l’Algérie.

Et permettre aux usagers du métro d’Alger de mieux connaître les cultures et les arts qui font la richesse de notre patrimoine ancestral”. Il sera également question de “donner une autre dimension au métro d’Alger, faire briller notre métropole mais également donner leur chance à de jeunes artistes peu ou pas connus et mettre en valeur leurs œuvres et leur art. Cette exposition n’est que la première d’une série de manifestations artistiques”.
 

R. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER