Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Festival du théâtre amateur de Mostaganem

Quinze troupes en compétition

© D. R.

Une quinzaine de troupes théâtrales de 9 wilayas du centre du pays prennent part aux éliminatoires régionales qualificatives pour la 52e édition du Festival du Théâtre amateur de Mostaganem ouverte, dimanche, au centre culturel de Boudouaou (nord de Boumerdès). Des troupes de Boumerdès, d'Alger, de Tizi Ouzou, de Bouira, de Bordj Bou-Arréridj, de Béjaïa, de Tipasa, de Biskra et de Blida participent à ces éliminatoires, organisées par l’Association du théâtre de Boudouaou, en collaboration avec la coopérative des amoureux du 4e art et la Conservation du Festival national du Théâtre amateur de Mostaganem, a-t-on appris des organisateurs. 

En lever de rideau de cette compétition, coïncidant, cette année, avec les festivités de commémoration du 57e anniversaire de la fête nationale de l’indépendance, le public de Boumerdès a eu droit, dans la matinée, à deux représentations, à savoir, Douira de la troupe de l’association du théâtre de Boudouaou, suivie par Ellaz de l’association culturelle arts et loisirs d’Alger. Le programme de cette journée se poursuivra avec la pièce Mouftarak el Akdar (carrefour des destins) de l’association culturelle Soumoud de Boumerdès, prévue cet après-midi, avec la pièce Chachia de l’association Al Amel, éducation et jeunesse Sidi Barek de Bordj Bou-Arréridj.

Le programme de cette manifestation de trois jours prévoit une moyenne de deux à trois représentations par jour, en matinée et en soirée. De nombreuses figures réputées de la scène artistique locale et nationale ont été honorées à cette occasion, en reconnaissance de leur travail et apport au 4e art en général. Selon un membre du jury, la majorité des œuvres théâtrales mises en compétition sont des productions récentes, à l’instar des pièces Rassail Baria (lettres innocentes) de l’association culturelle des jeunes novateurs de Béjaïa, El Hamel de l’association culturelle des amis de Nedjma de Tipasa, Intihar Djoutha (suicide d’un cadavre) de l’association des activités des jeunes de Lakhdaria( Bouira), ou encore la pièce Kenza de l’association innovations théâtrales de Tizi Ouzou.

“Le jury de ces éliminatoires, composé de professionnels du 4e art, aura à sélectionner les meilleurs produits scéniques sur le double plan artistique et créatif, susceptibles de représenter, au mieux, les wilayas du centre du pays à ce Festival national annuel”, a indiqué à l’APS, Mohamed Zerkaoui, président de l’association du théâtre de Boudouaou, également organisateur de la manifestation. “Ces éliminatoires régionales constituent, également un cadre propice pour un échange d’expériences et de cultures entre les amateurs du théâtre de différentes wilayas, parallèlement à la promotion de la production et de la création théâtrale nationale”, a-t-il ajouté. “Il s’agit, aussi, d’un espace privilégié de détente et de plaisir offert aux amoureux du 4e art de tous bords”, a souligné M. Zerkaoui.

 

APS



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER