Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

11e FESTIVAL CULTUREL NATIONAL DE LA MUSIQUE ACTUELLE (Guelma)

Rap, raï et flamenco au menu

Une conférence de presse a été animée jeudi matin au CLS Salah-Boubnider à Guelma par Karim Baâli, commissaire de la onzième édition du Festival culturel national de la musique actuelle. D'emblée, le conférencier annonce que cet évènement culturel se déroulera du 12 au 15 août 2018 au théâtre antique du chef-lieu de wilaya, un monument intra-muros d'une capacité de 5000 places. Il précisera que ce festival, placé sous l'égide du ministre de la Culture et du wali de Guelma, débutera le 12 août, Journée mondiale de la jeunesse. Il est activement préparé par Noureddine Saâdane, Moncef Hamada, Kamel et Karim Salamet, des jeunes expérimentés dans ce domaine et décidés à relever le défi pour assurer le succès de ce festival cher aux Guelmis. En effet, contrairement aux années précédentes, les organisateurs devront se contenter de la seule subvention d’un montant de cinq millions de dinars allouée par le ministère de tutelle, sachant que la wilaya, l'APC de Guelma et les sponsors n'ont pas contribué financièrement pour diverses raisons. Dans ce contexte, les responsables du festival sont déterminés à bannir les dépenses inutiles. Ils utiliseront par exemple leurs véhicules personnels pour l'accueil et le transport des artistes qui seront hébergés dans les structures hôtelières de la région. Les moyens techniques du festival seront confiés à la même firme qui avait apporté sa contribution dans le passé.
Côté programmation, la première soirée débutera par un spectacle de chorégraphie dirigé par cheb Walid, un expert émérite de Guelma. Elle sera suivie par une troupe de danse moderne de la wilaya de Guelma, cheba Imène de Annaba et du groupe Dey d'Alger. Lundi 13 août, soirée rap avec Plume Amer d’Héliopolis, Hichem Hishoma et cheb Mohamed 24. La troisième journée sera dédiée entre autres au flamenco avec le groupe Nostalgia de Aïn Beïda (Oum El-Bouaghi), et au rap par RT-Crew de Guelma. La dernière soirée verra la production du groupe Melanco Man de Béjaïa, de Cachecache Salah El-Guelmi, de cheb Nadir de Guelma (raï moderne) et du groupe Djam d'Alger. À noter aussi que pour des raisons de sécurité, il a été décidé d'accueillir chaque soirée deux mille spectateurs qui devront débourser chacun 400 DA pour le ticket d'accès.


HAMID BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER