Scroll To Top

Culture / Culture

À l’initiative de l’archevêque de Milan

Saint Augustin aux couleurs de l’Algérie

© D.R.

À l’occasion de la semaine internationale sur saint Augustin qui se déroule actuellement à Milan en Italie, l’archevêque de Milan, le cardinal Angelo Scola a décidé de recouvrir le cénotaphe, (monument funéraire) élevé à la mémoire du père de l’Eglise avec le drapeau de l’Algérie, sa patrie d’origine.
C’est précisément à Milan au nord de l’Italie que ce natif de Souk-Ahras se convertit en l’an 386 au christianisme. Il faut signaler que les reliques de saint Augustin sont conservées près de Milan à la basilique San Pietro in Ciel d'Oro, à Pavie.  
Seule une relique de l’auteur des Confessions (son cubitus droit) est encastrée à Annaba dans un monument tumulaire et conservée dans I’abside de la basilique d’Hippone. Ce geste de l’archevêque de Milan est venu rappeler à de nombreux pèlerins que saint Augustin est d’abord originaire de l’Algérie, qu’on appelait à son époque la Numidie.
Le croissant de l'Islam talonné par son étoile a été salué par toute l’assistance si l’on en croit un Algérien, Kamel M., présent sur les lieux.


Mohamed-Chérif Lachichi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER