Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

15e festival Raconte-arts

Tiferdoud, une “galerie” à ciel ouvert

Le village grouillait de monde au deuxième jour du lancement. © Tighilt/Liberté

Le village Tiferdoud (commune d’Abi Youcef) accueille du 19 au 27 juillet le festival Raconte-Arts. Pour cette 15e édition, 420 artistes venus des quatre coins de l’Algérie et de pays étrangers ont posé leurs bagages dans cette région pour vivre une expérience humaine unique.
Au deuxième jour du lancement des activités, soit vendredi dernier, les visiteurs sont reçus par un bureau d’accueil à partir duquel un guide touristique est chargé de les accompagner pour découvrir le village et les différents espaces réservés aux artistes. Il est seulement 11h, et l’entrée de Tiferdoud grouillait déjà de monde. Les visiteurs aux styles et look divers étaient en majorité de jeunes passionnés des arts, notamment de musique, de peinture, de photographie ou de cinéma… D’ailleurs, lors de leur petite promenade, ces jeunes ont eu l’occasion de découvrir les différentes expositions à ciel ouvert dans les ruelles du village.
Le festival est également ponctué de spectacles de rue, de pièces de théâtre, de projections et tables rondes... Pour Hacène Metref, l’un des fondateurs du festival, “la machine Raconte-arts est déjà sur les rails”. “Le programme est respecté à 80% mais nous avons aussi de nombreuses animations en off qui donnent une autre dimension au festival avec des activités continues. Nous sommes face à un festival en mouvement avec des activités à temps plein. Tiferdoud est devenu une ruche, une grande scène et une galerie à ciel ouvert”, a-t-il indiqué. Tout en soulignant que “je place la culture au-dessus de tout, y compris de l’économie. Un pays doit créer des espaces de liberté où les gens puissent s’exprimer et libérer les énergies, et le festival Raconte-arts s’inscrit dans cette logique et, à travers lui, nous libérons des énergies, puisque des villageois sont en train d’intervenir et de participer à des activités artistiques. Nous avons aussi le côté inter-culturalité avec beaucoup d’étrangers qui viennent et cela permet de nourrir et d’enrichir les esprits”.


K. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER