Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Théâtre Régional d'Oum El-Bouaghi

Tournée artistique de la nouvelle pièce “Laïka Moon”

La chienne astronaute Laïka. © D.R.

Dans le souci de dynamiser l'activité théâtrale dans la wilaya, le Théâtre régional d'Oum El-Bouaghi vient de produire une nouvelle pièce théâtrale intitulée “Laïka Moon”, du scénario de Kenza Mébarki, et l'adaptation de Bouhaïk Abdelhamid.
La pièce de science-fiction raconte l'histoire de la chienne Laïka qui fut envoyée dans l'espace via le satellite Spoutnik 02, pour en revenir ensuite, où elle fut retrouvée par les enfants Amir et Rayane.
Ces derniers décidèrent alors de la garder à l'insu de leurs parents qui possédaient un laboratoire de production de médicaments et d’expérimentation sur les animaux à Moscou. Après discussions et débats, ils finirent par laisser la chienne, dans le seul objectif de bénéficier d'un prix international et concrétiser une célébrité. La finalité du travail en question vise un objectif éducatif et scientifique, permettant aux enfants d’apprendre, dans un contexte artistique et infantile. Il s'agit aussi de donner l'occasion aux enfants de connaître la fiction, afin de développer des connaissances et aptitudes et concrétiser une certaine capacité pour trouver des solutions à certains problèmes.
Cette œuvre participe aussi à instaurer un esprit humanitaire envers les animaux et leur meilleur traitement chez les enfants. “La production constitue un voyage-fiction pour l'enfant à travers une histoire ancienne, lui donnant l'occasion de bénéficier de connaissances utiles, ayant trait au voyage spatial d'un premier animal, et leur fait découvrir l'exploitation des animaux dans les expériences de laboratoires”, avait affirmé le producteur. La scénariste Mébarki quant à elle insista sur l'objectif essentiel de la pièce, en l’occurrence “planer dans la fiction émanant de la réalité, laquelle fiction engendre la créativité”.
Enfin il importe de rappeler que la pièce, portée par les comédiens Ferhat Abdelaali, Khenfouf Mosbah ou encore Gasmi El-Khettab, a sillonné plusieurs wilayas, comme Souk Ahras, Guelma, Tarf, Annaba, Skikda, Jijel, El-Eulma et Batna, pour la première étape de sa tournée, qui a été clôturée avant-hier.           


K. Messaad

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER