Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

“Plus que boleros” à la salle Ibn Zeydoun

Un concert intimiste dédié à la langue espagnole

La chanteuse Maria Sabater et le guitariste Pene Bornay© D.R

“Plus que boleros”, tel est le titre du concert de musique espagnole tenu samedi dernier, à 19h30, à la salle Ibn Zeydoun (Oref). Ce concert, organisé par l’Institut Cervantès d’Alger, en collaboration avec le ministère de la Culture et Casa Mediterráneo, entre dans le cadre de la première Semaine de la langue espagnole à la République algérienne démocratique et populaire du 23 au 28 avril 2019. Une manifestation organisée par les ambassades d’Espagne, d’Argentine, du Chili, de Colombie, du Mexique, du Pérou et du Venezuela en Algérie. “Plus que boleros”, c’est un florilège de chansons espagnoles ou hispaniques qui ont marqué la scène musicale internationale. Grâce au guitariste Pene Bornay et à la chanteuse Maria Sabater – accompagnés pour l’occasion par le flutiste Ganfrancesco Cayuela –, le public a pu découvrir ou redécouvrir ces grands “classiques” que nombre d’entre nous ont déjà écoutés ou fredonnés. Pas moins de seize chansons figuraient au programme de cette soirée musicale dédiée à la langue espagnole. Parmi ces tubes Bessame Mucho, Guantanamera ou encore Vida Loca. Avec une voix cristalline, pure, empreinte de sonorités chaudes, méditerranéennes, Maria Sabater interprétait chanson après chanson, prenant le temps d’échanger avec le public sur chacune d’elle. Elle était accompagnée, voire portée par le virtuose de la guitare Pene Bornay. “Plus que boleros”, c’est plus qu’un concert acoustique. C’est un concert intimiste. La belle voix de Maria Sabater, qui emplissait la salle Ibn Zeydoun, chantait l’amour, la passion, le chagrin…, transportant le public qui se laissait porter par ces belles mélodies racontant de belles histoires, renvoyant à une époque belle. Une époque riche et marquée par ces succès devenus des standards et des succès incontournables connus dans les quatre coins de la planète. Le temps d’une soirée, le temps d’un concert, “Plus que boleros” a redonné vie à des chansons sublimées par la voix de Maria Sabater et embellies par la délicatesse de Pene Bornay.

R. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER