Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Plusieurs arts traditionnels seront célébrés dans la région

Un juillet au rythme de fête à Tizi Ouzou

Plusieurs localités de haute montagne de la wilaya de Tizi Ouzou s’apprêtent à rompre avec la morosité et la torpeur qui les frappent à longueur d’année pour plonger dans une ambiance de fête et de culture, durant un laps de temps, allant de quatre jours à une semaine, en fonction des localités et des évènements culturels à célébrer. Comme à l’accoutumée, le village Ath Kheir, dans la région de Mekla, est le premier à renouer avec cette ambiance de fête avec la célébration de la 3e édition du Salon national de la poterie dont le coup d’envoi sera donné aujourd’hui, samedi, en présence de nombreux artisans, des habitants et des représentants des autorités locales. Cette manifestation connue pour drainer des foules importantes sera placée, cette année, sous le thème de “Poterie d’Aït Kheir : plus qu’un patrimoine, une véritable ressource économique à valoriser”. Au programme de cet évènement culturel qui s’étalera jusqu’au 17 juillet, figurent des démonstrations de fabrication de la poterie, la pose de la première pierre pour la réalisation d’une maison de poterie, un concours du meilleur stand d’exposition, de riches activités d’animation artistique et des tables rondes, animées entre autres par le grand collectionneur et professeur d’université, Dahmani, sur les signes berbères qui recouvrent toute pièce de poterie et qui donne toute sa particularité et sa valeur à cet art artisanal ancestral kabyle qu’est la poterie. Du 19 au 26 juillet, c’est le village Tiferdoud, devenu célèbre pour sa propreté et son organisation sociale qui ont fait de lui un village modèle, qui vibrera au rythme du Festival Raconte-Art, cette manifestation culturelle qui a déjà acquis ses lettres de noblesse dans la région. Ce village perché à 1700 m d’altitude s’apprête, ainsi, à accueillir des milliers de personnes, entre locaux et étrangers qui vont prendre part à ce rendez-vous culturel annuel qui a la particularité de changer de domiciliation à chacune de ses éditions. À ce festival succédera la 8e édition du Festival culturel local de la poterie de Mâatkas qui aura lieu du 25 au 29 juillet. Un autre rendez-vous culturel dédié à la valorisation de cet artisanat qui, comme tout le reste du patrimoine artisanale de la région, attend toujours la concrétisation des mesures promises par l’État pour pouvoir le transformer en un véritable levier économique producteur de richesses. Durant la même semaine, soit à partir du 26 juillet, c’est aux habitants d’Ath Yenni de célébrer, pour la 15e fois, le bijou traditionnel qui fait toute la fierté de la Kabylie. Des centaines d’artisans et des milliers de visiteurs sont attendus à la 15e édition de cette fête dont la notoriété dépasse les frontières nationales.


Samir LESLOUS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER