Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

La célébration du centenaire de sa naissance aura lieu à Agouni Gueghrane (Ouadhias)

Un programme grandiose à la mémoire de Slimane Azem

Le regretté chanteur kabyle Slimane Azem. ©D. R.

À l’occasion du centenaire de la naissance de Slimane Azem (1918-2018), Agouni Gueghrane (Tizi Ouzou) abritera une semaine culturelle qui sera ponctuée de conférences, tables rondes et récitals poétiques en hommage à l’icône de la chanson kabyle.

L’APC d’Agouni Gueghrane, en collaboration avec les comités de village et le mouvement associatif relevant de la daïra des Ouadhias (25 km au sud de Tizi Ouzou), organise une semaine culturelle à l’occasion de la célébration du centenaire de la naissance du monument de la chanson kabyle, le regretté Slimane Azem, qui est né le 19 septembre 1918 à Agouni Gueghrane et décédé le 28 janvier 1983 à Moissac (France).
Ainsi, un programme riche et varié a été concocté par les organisateurs de cet évènement qui s’étalera du 28 août au 1er septembre en cours. “C’est une véritable semaine culturelle dédiée à la mémoire de Dda Slimane, et les objectifs d’un tel hommage sont nombreux du fait qu’il permettra de revenir sur le parcours artistique exceptionnel de notre grand chanteur, mais aussi de lancer en parallèle le projet de restauration de sa maison natale qui sera, en principe, prêt pour la fin janvier 2019 à l’occasion de la commémoration du 36e anniversaire de sa disparition”, nous dira d’emblée Farid Bachouche en sa qualité de P/APC d’Agouni Gueghrane. Tout en signalant que “ce centenaire se poursuivra durant toute une année et sera célébré dans d’autres wilayas, telles que Bouira, Tizi Ouzou, Béjaïa, Batna, Alger et Boumerdès, tout en rappelant qu’il sera aussi dédié à la mémoire de Lounès Matoub”.
Pour cette semaine, trois endroits publics sont retenus pour abriter les activités liées à cette manifestation, en l’occurrence le siège du comité de village ainsi que l’école primaire et la grande place du village d’Agouni Gueghrane. Pour le programme, en plus des expositions permanentes retenues durant toute cette manifestation, quatre conférences sont programmées et porteront essentiellement sur la vie, l’œuvre et le parcours du regretté Dda Slimane. Elles seront animées par Saïd Chemakh, Hend Sadi et Arab Aknine, surtout que ce dernier travaille déjà sur un projet d’écriture sur l’œuvre colossale du grand Slimane Azem, alors qu’une de ces quatre rencontres aura trait à la protection de l’environnement et à l’écologie. Pour ce premier jour de festivités, après la cérémonie d’ouverture et le dépôt de la gerbe de fleurs prévus ce matin devant les vestiges de la maison natale de Dda Slimane, un déplacement à la maison natale du chantre de l’amazighité, le martyr Lounès Matoub, à Taourirt Moussa (Ath Douala), est retenu au programme car, rappelons-le, une grande amitié liait les grands artistes en leur temps.
Par ailleurs, il y aura la finale du tournoi de football inter-villages des Ouadhias, des galas artistiques et des récitals poétiques. “Je saisis cette heureuse occasion pour lancer un appel à toutes les associations et les APC qui organisent durant cette année des manifestations culturelles de les dédier à la mémoire de Slimane Azem”, ajoutera le P/APC d’Agouni Gueghrane.
Il est à noter que le projet de rapatriement des ossements de Slimane Azem vers son village natal est toujours d’actualité. “Pour le moment, nous sommes en contact avec ses neveux et le mouvement associatif de la région afin de trouver les voies et les moyens d’arriver à cet objectif, car il faut tout aplanir avant de se prononcer”, conclut le maire d’Agouni Gueghrane.

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER