Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

1res journées scientifiques et culturelles des membres de la communauté algérienne au Canada

Vers le renforcement des échanges de partenariat algéro-canadien

Ramtane Lamamra, ministre des AE, lors de l’ouverture de cette 1re édition. © APS

Cette manifestation qui se déroule jusqu’au 19 octobre a réuni un grand nombre de la diaspora algérienne au Canada, dans les domaines de la recherche scientifique et culturel. Ces journées seront marquées par des conférences sur l’informatique, le management et la médecine. Il y aura également des expositions et projections de films.

Des artistes algériens établis au Canada ont gratifié l’assistance du palais de la culture Moufdi-Zakaria d’une soirée musicale alliant la musique andalouse, la musique de chambre et des chants lyriques. Cette manifestation a été organisée dans le cadre du lancement des 1res journées scientifiques et culturelles des membres de la communauté algérienne au Canada, qui se dérouleront jusqu’au 19 octobre.
Ce projet a germé il y a deux ans, lorsque des membres de la communauté algérienne installée au Canada ont soumis cette idée à Ramtane Lamamra, ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, lors d’une visite officielle. À cet effet, cette initiative a été concrétisée par le ministère des AE, en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ainsi que le ministère de la Culture.
Tout au long de ces journées, les chercheurs, universitaires, amateurs d’art ou simples curieux auront l’occasion d’assister à diverses rencontres dans les domaines culturels et scientifiques, notamment à des conférences au niveau des ministères des AE et de l'Enseignement supérieur, ainsi que dans des instituts spécialisés. Ces conférences seront articulées autour de la gestion et du management, de la santé et de la médecine, des technologies de la communication, de l'informatique et de l'intelligence artificielle, du génie civil et industriel, de l'aéronautique et de la recherche opérationnelle. Pour le volet culturel, il sera ponctué d’une exposition collective de plasticiens, des concerts de musique, des spectacles de magie et une projection de film. Dans son allocution d’ouverture, M. Lamamra a tenu à rendre hommage aux victimes du 17 octobre 1961, à l’occasion de la journée nationale de l’immigration qui coïncide avec l’ouverture de cet événement. Concernant la concrétisation de ce projet, le ministre a souligné : “La constitution de février a constitué une opportunité pour montrer notre attachement ferme de notre État à une refondation et un approfondissement des liens avec sa communauté établie à l’étranger. La constitution comporte des acquis majeurs pour la communauté algérienne dans la protection de ses droits, la sauvegarde de son identité et le renforcement de son apport pour le développement économique, social et scientifique.” Et d’ajouter : “C’est un véritable partenariat que nous sommes appelés à bâtir conjointement à même d’une stratégie et d’objectifs déterminés avec des obligations de part et d’autre sur la base d’un dialogue ouvert, continu et constructif avec les autorités internationales et les mouvements associatifs.” Quant à Isabelle Roy, ambassadeur du Canada en Algérie, elle a indiqué que cet événement célèbre le “dynamisme de la communauté algérienne, soit un potentiel humain de plus de 100 000 Algériens établis nécessairement au Québec. Il s’agit d’un atout fondamental et d’un vecteur important pour le renforcement des relations et des échanges entre nos deux pays”. Et de renchérir : “J’ai rencontré des personnes généreuses de leur temps, de leurs efforts dans divers domaines, notamment académique, professionnel et social. J’ai constaté que de nombreux Algériens installés au Canada sont engagés envers leur communauté dans laquelle ils vivent et contribuent également à aider d’autres communautés.” Et de conclure : “J’espère que ces premières journées des membres de la communauté algérienne ne seront qu’un début et se poursuivront à l’avenir afin de rendre hommage à leur apport sur deux continents afin de renforcer les échanges de partenariat canado-algérien.”


H. M.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
kamalval le 18/10/2016 à 16h15

Le Canada revet une importance a nos yeux c'est l'eldorado en consolidant les rapports mutuelle.

Commentaires
1 réactions