Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Clôture de la 10e édition du festival de la chanson Raï de Sidi Bel-Abbès

Yasmine Ammari en vedette

La chanteuse Yasmine Ammari. ©D. R.

Après trois soirées de galas, la 10e édition du festival culturel national de la chanson de Sidi Bel-Abbès, qui a drainé un public nombreux malgré la tentative de perturbation vouée à l’échec, s’est clôturée samedi dernier à la salle de la maison de la culture Kateb-Yacine avec la prestation, entre autres, de Yasmine Ammari.

Cette 10e édition, qui a connu de nombreux appels au boycott par des opposants à sa tenue, s’est quand même déroulée, selon le wali, “dans de bonnes conditions” qui ont nécessité la collaboration des différents services de sécurité. Et de souligner : “Désormais pour assurer la pérennité de cette manifestation culturelle, nous allons prendre toutes les dispositions nécessaires et réunir les conditions adéquates dès le mois de novembre prochain afin de préparer comme il se doit la 11e édition, notamment en matière de sponsors.” Côté ambiance, le point culminant de la soirée a été, sans conteste, la performance et le bouquet de chants interprété par l’autrice-compositrice Yasmine Ammari, à la salle de la maison de la culture Kateb-Yacine, qui a été très applaudie par le public, notamment les femmes. L’artiste a d’abord remercié chaleureusement son public et a entamé la soirée par son succès La mama et Venez danser le raï. Très vive, la chanteuse a transporté le public dans une parfaite ambiance et communion tout au long de son concert. Très attendu aussi, depuis l’annonce de sa participation à cette 10e édition, cheb Adoula, de Blida, a interprété ses plus beaux tubes qui ont fait sa notoriété auprès des jeunes, notamment Enti sbabi, Khalini roh, ou encore Babor el-louh. La seconde partie de la soirée a vu Gana El-Maghnaoui monter en premier sur scène et entamer son show avec un de ses anciens succès Darhalek rayak suivi Je suis malade et Ala zarga rani nsal.
Cheb Hocine Nedja (2e prix d’“Alhane wa chabab” 2010) a subjugué son public, notamment les jeunes, avec sa voix intense avec trois chansons : Dirolha el-akal, Choufi chouffi fiya et Lommima. Ensuite place à l’ensorceleur-trompettiste cheikh Messaoud Bellemou encore plein de talent et qui s’est illustré en revisitant ses belles mélodies des années 70 et 80, notamment Sidi habibi ya dellali et Andi masrara qui ont séduit les jeunes. Ces derniers ont dansé et vibré tout en entonnant en chœur avec lui les chansons interprétées.
La soirée s'est poursuivie avec Saïd Bentata de Aïn Témouchent, Abbas Marhoum et cheb Mohamed El-Abbassi, qui ont gratifié les mélomanes présents de chansons puisées du terroir culturel de la région : Lifat mate, Jamais nensak, Scorpions ou encore Zina. Cheb Mahfoud, un habitué du festival, parvient à faire chavirer les cœurs, en emballant le public sous les rythmes de ses chansons sentimentales. Égal à lui-même, il a présenté une compilation de ses tubes, fredonnés en chœur par ses fans. Pour clore cette soirée et le festival, c’est cheb Tarik, d’Oran, qui revient sur scène pour embaumer les cœurs des mélomanes en reprenant Je n’ai pas besoin de ta pitié ou encore Reggae Raï. Notons par ailleurs qu’un hommage a été rendu aux défunts Djilali Rezkellah, dit Amarna, et cheb Yacine par le wali et le représentant de l’Onda (Office national des droits d'auteur et des droits voisins), en présence de leurs familles respectives.

A. BOUSMAHA


CONCERT-ÉVÉNEMENT RAÏNA RAÏ
Dans le cadre de la 4e édition du «Bône musique», le groupe Raïna Raï se produira le 9 août à partir de 20h pour un concert-évènement au club hippique de Annaba. Les billets, au prix de 1500 DA, sont disponibles au Brown Burger, Sidhoum Optique et au club hippique (le jour du concert).


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER