Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

Un cœur brisé

1re partie


Halima lève les yeux au ciel et fustige sa fille :

-Voyons Sabrina, qu’est-ce qui pourrait te déranger dans ce
mariage ?
-Rien maman. Euh… Je... Je te présente mes meilleurs vœux de
bonheur…
-Hum… Avec cet air courroucé que tu affiches, je doute fort que tes vœux soient sincères…
-Je... Je t’assure que c’est le cas. Cet homme te plaît, et tu es encore jeune pour penser à refaire ta vie.
-Pourquoi donc t’obstines-tu à faire cette tête depuis qu’il s’est présenté pour demander officiellement ma main ?
-Non... Je… Je… Oh ! Maman… Je ne sais quoi te dire !
-Dis ce que tu penses, et libère-moi de tes sarcasmes… Riad ne te plaît pas, hein ? C’est ça ?
Sabrina hausse les épaules :
-Moi, je ne suis qu’une étrangère dans ce jeu… Si cet homme te plaît maman, ne prends pas en compte mon opinion…
-Comment cela ?  Si j’épouse Riad, il deviendra ton beau-père, et vivra sous le même toit que nous. Tu devrais te montrer plus indulgente dans tes jugements ma fille…
-C’est bon maman… Fais ce qui te plaît…
Halima met ses mains sur ses hanches :
-Tu veux me rendre folle ou quoi ?
Sabrina recule jusqu’à la porte du salon :
-C’est plutôt moi qui deviens folle maman. En fait, je devrais plutôt penser à mes études qu’à autre chose. Pourquoi devrais-je me mêler d’une affaire qui ne me regarde pas ? Tu veux refaire ta vie ? C’est ton droit le plus absolu. Oublie donc ce que je t’avais dit et donne ta réponse à ton fiancé.
Halima se met à rire :
-Fiancé… Cela fait plutôt rêver… Certes, je n’ai plus l’âge de rêver, mais je me sens renaître tout de même…
Elle passe une main sur son front :
-Sabrina…Tu es une bonne fille… Je  n’ai jamais eu à me plaindre de toi… Cependant, il y a des moments où tu me fais sortir de mes gonds…Alors je ne reconnais plus la fille que j’ai mise au monde et que j’ai élevée.
-Je suis désolée, si je te cause de temps à autre quelques soucis, maman. Je… Je voulais juste te mettre en garde.
-Me mettre en garde ?


(À  SUIVRE)
Y. H.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER