Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

Un cœur brisé

2e partie

Résumé : Halima envisage de se remarier… Sabrina, sa fille, tente de lui démontrer qu’elle faisait erreur… Son stratagème passe très mal… Pourtant, elle voulait juste la mettre en garde.

 

Halima s’approche de sa fille et lui pince la joue :
-Me mettre en garde contre qui ?
-Heu… Cet homme ne m’inspire pas confiance maman… Je le trouve arrogant et trop imbu de sa personne… Et… Et toi, tu deviens si vulnérable devant lui…
Halima interrompt sa fille d’un geste de sa main :
-Cela suffit Sabrina ! Je pense que j’ai fait le bon choix… Tu imagines un peu que j’ai déjà la cinquantaine bien sonnée ! Et puis, cet homme est riche, et subviendra à nos besoins… Contrairement à ton père qui nous a laissées sur la paille, Riad a de quoi nous faire vivre dans l’opulence.  Nous n’aurions plus à compter nos sous, et attendre les fins de mois difficiles…
Sabrina hausse les épaules :
-Ton salaire nous permet de vivre à l’abri du besoin… Nous n’avons pas besoin d’être riches. Maman, tu mènes une vie assez aisée, et j’ai pu faire de bonnes études, grâce à tes revenus…Que pouvons-nous demander de plus ?
-Une vie meilleure et loin des aléas de l’existence…
Sabrina soupire :
-Il ne faut pas demander plus que ce que la providence ne t’offre…
-Oui… C’est pour cela justement, que j’ai pris la décision de me marier à Riad… C’est bien la providence qui m’offre cette opportunité, conviens-en…
Ne trouvant pas les mots justes pour argumenter ses appréhensions, qu’elle n’arrivait d’ailleurs pas à justifier elle-même, Sabrina garde le silence, puis voyant que sa mère campait sur ses positions, elle quitte le salon, et s’enferme dans sa chambre…
Elle avait le cœur gros…
Sa maman refusait de voir la réalité des choses… Elle voulait profiter des beaux jours qui lui restaient pour revivre une idylle avec un homme plus jeune qu’elle… Riad ne semblait pas du tout dérangé par leur différence d’âge… Elle l’avait bien remarqué. Mais derrière le masque impassible qu’il affichait, Sabrina avait deviné qu’il était loin d’être cet homme idéal dont Halima s’était amourachée…Que pouvait-il donc l’intéresser chez une femme qui pourrait passer facilement pour sa mère ? Sabrina se met à son bureau et tente de se concentrer sur ses modules. Elle préparait une licence en littérature française et les examens de fin d’année approchaient à grands pas… Cependant, malgré sa volonté, elle n’arrivait pas à se focaliser sur son travail… Son esprit revenait toujours vers ce mariage que sa mère prévoyait pour les jours à venir. N’y tenant plus, elle abandonne ses révisions, et se lève pour arpenter sa chambre de long en large… Pourquoi fallait-il que sa mère rencontre cet homme au moment où elle-même s’apprêtait à entamer le dernier virage de son cursus universitaire ? Il lui restait tout juste quelques mois pour décrocher son diplôme. Elle sera alors plus libre dans ses mouvements, et plus encline à admettre les “bêtises” de sa maternelle… Car, même si elle voulait être plus indulgente envers cette dernière, le fait de la voir se conduire telle une adolescente pour son premier rendez-vous galant, l’avait révoltée.


(À  SUIVRE)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER