Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

Un cœur brisé

54e partie

Résumé : Sabrina se promettra de connaître les véritables motivations de Riad quant à son éventuel mariage avec sa mère, et saura remettre les pendules à l’heure. À 16h, le jeune homme l’attendait à l’entrée du campus.

 

À sa vue, il descendit de son véhicule, et se dirige vers elle :
-Bonjour Sabrina, comment vas-tu ?
-Bien.
-Les études ?
-Je les termine bientôt.
-Alors tu seras plus libre pour penser à tracer ton avenir.
-Oui, mais en attendant, on devrait plutôt parler du tien et de celui de ma mère.
-Si tu veux.
Ils étaient arrivés devant son véhicule et il l’invite d’un geste à monter :
-Nous irons prendre un café. Je connais un endroit très discret. C’est ce que tu voulais, n’est-ce pas Sabrina ?
-Oui. Je préfère que nous soyons à l’abri des regards curieux. Je... Je n’aimerais surtout pas que ma mère apprenne qu’on s’est rencontrés.
-Pas de soucis !
Il démarre et quitte la ville, avant de s’arrêter à l’orée d’un petit café de banlieue.
-Nous y voilà !
Ils descendirent et allèrent s’installer sur la terrasse qui surplombait un jardin. Quelques jeunes couples les avaient précédés, et dégustaient leurs boissons en discutant paisiblement.
Riad tire une chaise :
-Installe-toi Sabrina. Tu veux que je commande deux cafés, ou tu préfères autre chose ?
-Le café fera l’affaire.
Il passe la commande, et revient vers elle tout sourire :
-Alors que me vaut l’honneur de cette rencontre fortuite entre nous…
-Euh… Je… Je veux qu’on discute sérieusement entre jeunes, de pratiquement la même génération.
-Hum… Il est vrai qu’il n’y a pas une grande différence d’âge entre nous.
-Hélas, oui !
-Hélas !
-Oui, hélas ! Parce qu’en faisant mes comptes justement, j’en ai déduit que ma mère pourrait passer facilement pour la tienne.
Il baisse la tête, et se met à jouer avec la clef de son véhicule.
Après quelques secondes,
il lève les yeux vers elle et réplique :
-Et cette différence d’âge entre ta mère et moi te dérange bien sûr.
-Tout à fait !
-Pourtant, il y a des milliers de couples à travers le monde, qui ont osé faire le pas, et s’étaient mariés malgré leur grande différence d’âge. Pourquoi cela ne sera-t-il pas valable pour ta mère et moi ?
-Parce que tout bonnement, tu n’épouseras ma mère que pour des intérêts spécifiques.
-Hein ?
-Oui Riad, ne tente surtout pas de me démentir. Tu es jeune, beau, instruit et assez riche pour attirer des mouches autour de toi. Je sais que ce n’est pas les femmes qui manquent dans ton agenda. Que pourras-tu donc trouver chez une femme plus âgée, et déjà mère d’une grande fille comme moi ?
-Hum… Ne sois pas trop dure dans tes jugements Sabrina.


(À  SUIVRE)
Y. H.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER