Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

68e partie

Maya

© Dessin/Ali Kebir

Résumé : Après avoir reçu une missive de sa femme, où cette dernière le mettait au courant de ses intentions de ne plus revenir à la maison, Djamel tente de retrouver la piste de Samia et de Maya. Il commence par se rendre en France.

Il fait le tour de quelques-uns de leurs amis. Mais de ce côté-là aussi, il ne trouvera rien. 
Sans se décourager, il se rend dans plusieurs villes et entame une course effrénée à travers les auberges et les hôtels. 
Trois semaines durant, il tente de retrouver ne serait-ce qu’une trace de Samia et de sa fille. Mais il avait bien compris qu’elle avait déjà tout planifié avant de lui parler de ces vacances. Le sachant très occupé pour les accompagner, elle avait précisément choisi cette période pour lui proposer ce voyage en Italie !
Néanmoins, il continue ses recherches durant quelques jours encore, tout en sachant au fond qu’il avait perdu la partie. Quelqu’un lui conseillera de passer des avis de recherche dans les journaux locaux, mais au bout de deux ou trois parutions infructueuses, il dut battre en retraite et se rend à l’évidence : Samia avait bel et bien réussi son plan, et même s’il s’entête à la rechercher dans toute l’Europe, il ne retrouvera plus jamais sa trace. Le cœur brisé et l’âme en détresse, il se décide à rentrer au pays. Cependant, il était certain qu’elle n’allait pas tarder à lui donner des nouvelles de leur fille. Ce sera le cas. Après avoir mis de l’ordre dans ses affaires, la jeune femme daigne enfin le contacter. Cependant, pour garder secret son lieu de résidence, elle utilisait sa boîte email et envoyait régulièrement des messages d’un cybercafé. Outré, Djamel la réprimandera sur son inconscience. 
Néanmoins, craignant de perdre sa trace une seconde fois, il finira par accepter ces nouvelles qu’il attendait impatiemment. Samia envoyait des photos de sa fille et donnait des nouvelles de cette dernière… Cela durera des années. Durant tout ce temps, jamais elle n’évoquera sa situation ou enverra des photos d’elle. 
Djamel l’exhortait toujours à rentrer. Il lui pardonnait sa fugue et ses dérapages. Mais elle lui répondait le plus souvent qu’il devrait l’oublier et se remarier pour assurer sa descendance. En vain, ce dernier semblait insensible à toute proposition de ce genre. Quinze années passèrent. Maya était devenue une belle jeune fille. Elle avait réussi dans ses études, et en parallèle avait voyagé à travers toute l’Europe et découvert le monde avec sa mère. Samia, loin de demeurer en reste, avait de son côté réussi à escalader les échelons du succès. Elle avait fini par s’installer à son compte et gérait la comptabilité de plusieurs succursales. Certaines entreprises de renommée faisaient même appel à ses expertises. Elle avait acquis beaucoup d’expérience dans son domaine et ne comptait pas s’arrêter là. L’appel du pays pourtant la perturbait. 
La nostalgie de revoir les siens la rendait malade au point d’en perdre le sommeil. 
Elle n’avait plus remis les pieds en Algérie depuis sa fugue, et seuls quelques membres de sa famille avaient pu venir lui rendre visite en France, tout en lui promettant de garder le secret sur sa résidence. Ses parents, affligés par sa longue absence, l’exhortaient souvent à prendre les devants et à transférer ses affaires au pays. Après toutes ces années passées à l’étranger, il était temps pour Maya de faire connaissance avec sa famille.
 

(À SUIVRE)
Y. H.
y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER