Scroll To Top

A la une / Des Gens et des Faits

81e partie

Maya

© Dessin/Ali Kebir

Résumé : Djamel ne veut plus lâcher sa fille d’une semelle. Il était tellement heureux de l’avoir retrouvée qu’il ne cessait de la regarder et de lui poser des questions. Il lui demande en fin de compte de tout lui raconter… 

Maya regarde son père dans les yeux :
-Tu ne trouves pas qu’il se fait un peu tard pour les confidences ?
Djamel hausse les épaules :
-Tard ou pas, peu importe. Tu es chez-toi Maya.
-Non pas encore.
-Pourquoi dis-tu cela ?
-Parce que je suis chez mes grands-parents avec maman, et que je lui ai promis de rentrer tôt.  
-Ta mère est au courant ?
-Que je te rendais visite ? Bien sûr. C’est elle-même qui m’a remis une de tes anciennes cartes afin que je retrouve l’adresse de la 
villa.
-Et… Et pourquoi ne t’a-t-elle donc pas accompagnée ?
Maya sourit :
-Elle avait peur de toi…
-Peur ?
-Oui… Elle avait peur de ta réaction… Tu es mon père, certes, mais pour elle, tu es son mari. Tu es cet homme qu’elle a quitté sans crier gare… À quoi penses-tu donc qu’elle s’attendait après sa fugue ? Djamel se passe une main dans les cheveux :
-J’ai cru devenir fou quand j’ai reçu sa missive. Elle n’avait pas le droit de partir, de te séparer de moi ! 
-Je comprends fort bien les choses. Mais je ne connais la réalité que depuis quelques mois. Lorsque j’ai eu mes 18 ans, maman m’a tout dévoilé. J’ai alors su que les sacrifices de l’amour existaient encore… Maman a cru bien faire. Elle voulait que tu comprennes son geste et que tu prennes une autre femme pour avoir un héritier. 
Crois-tu donc que la partie était facile pour elle !
Djamel hoche la tête :
-Tu parles bien Maya… Tu es intelligente comme ta mère. Même si j’ai compris son message, je lui en voulais à mort parce qu’elle t’avait séparée de moi.
-Elle t’avait toujours donné de mes nouvelles pourtant…
-Mais cela n’était pas suffisant… Tu me manquais terriblement.
-Et maman ? Elle ne te manquait pas ?
Djamel soupire :
-Plus que tu ne le penses, ma chérie. Ta mère était ma vie, mon passé et mon avenir… 
-Ta poupée de sucre.
Djamel rit :
-Elle t’a dévoilé un tas de secrets à ce que je vois…
-Oui… Elle m’a tout raconté. De votre première rencontre jusqu’à son départ.
-Comment va-t-elle ?
-Bien… Euh… Je devrais te dire peut-être qu’on a définitivement déménagé.
-Ah ! Enfin une bonne nouvelle.
-Oui… Maman ne voulait pas qu’on reste en Europe… Je vais entamer mes études supérieures ici.
-Parfait… Qu’as-tu donc choisi ?
-La médecine
-Excellent choix. Nous aurons enfin notre médecin de famille.
-Oui… Mais ce choix est venu en dernier lieu…
-C’est-à-dire ?
-Eh bien, si cela peut te rassurer papa, j’ai fait ce choix juste après les doléances de maman. Tu comprends que sa souffrance m’a stimulée. Je vais étudier la médecine et me spécialiser dans la gynécologie. Je vais traiter la stérilité sous toutes ses formes.

 

 


(À SUIVRE)
Y. H. 

 y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER