Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Dossier economique

Economie

La compagnie française surfe au gré de ses intérêts

Dans son action en arbitrage international, Total conteste ce qui est qualifié de “revirement d’Alger”, qui a subitement changé les règles du jeu en 2006 en créant une taxe sur les profits exceptionnels réalisés par les compagnies étrangères. Le contrat en question a été négocié à 16 dollars le baril. Il a été signé en janvier 1996, dix années après, le prix moyen sur l’année était au dessus de 100 dollars. Ce qui fait que l’Algérie a légitimement le droit de partager ce surplus qui est “tombé du ciel”, pour reprendre l’expression d’un expert. Contrairement à Anadarko qui avait réagi dans la foulée de la mise en place de la disposition, Total a admis le principe pendant plus de huit années. Et aujourd’hui, voyant ses intérêts diminuer en Algérie essentiellement à cause du problème sur le gisement de l’Ahnet, selon des experts, ils soulèvent le problème. Par ailleurs, on apprend de source sûre que la compagnie espagnole Repsol se retrouve engagée dans cet arbitrage malgré elle puisque son engagement n’obéit qu’à un accord qui lie Total, opérateur  dans le gisement de TFT, à son associé Repsol  où ils doivent être solidaires des actions de l’un et de l’autre.   


S. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER