Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Économie / Dossier economique

Crédit automobile

Pas à la portée de tous les salariés


Toutes les démarches sont effectuées dans le point de vente Renault.

Avec le ralentissement des importations de véhicules induit par la nouvelle réglementation et la flambée du marché de la voiture d’occasion, le retour du crédit à la consommation constitue la meilleure si ce n’est la seule option pour le citoyen lambda d’acquérir un véhicule neuf. Bien sûr, le seul véhicule éligible au crédit est la Renault Symbol puisque c’est la seule voiture fabriquée en Algérie. Une aubaine pour la marque au losange, l’unique constructeur qui possède une usine de montage de voitures de tourisme en Algérie. Fort de cette position, Renault Algérie a commencé à traiter les demandes de ses clients avec le soutien de la banque BNP-Paribas. Ainsi pour un crédit contracté avec BNP-Paribas, toutes les démarches sont effectuées dans un point de vente de Renault. Le client n’a pas besoin de se déplacer à la banque. Il est à noter que les clients peuvent également choisir de déposer leur dossier au niveau d’autres établissements ou banques proposant ce type de financement. Là, les démarches s’effectueront au niveau des agences de ces établissements bancaires. Pour souscrire à un crédit automobile par un financement de BNP Paribas, il suffit au client de se rendre dans un point de vente Renault où un commercial dédié procède à une simulation du crédit. Le demandeur du crédit devra financer son achat avec un apport personnel ne devant pas être inférieur à 15%, nous explique un commercial de Renault. Le montant des frais de dossier est de 1,2% du montant financé. Le taux d’intérêt appliqué est de 9,4%. Le calcul prendra en considération la situation du client, à savoir le montant des revenus mensuels, âge, situation familiale et nombre d’enfants,  des données qui entreront en compte dans la décision finale et cela pour maîtriser son taux d’endettement. Les règles imposées par la nouvelle réglementation (décret de mai 2015) et la conjoncture économique actuelle rendent l’accès au crédit plus contraignant. Le montant mensuel global de remboursement du crédit contracté par l'emprunteur ne peut en aucun cas, dépasser 30% des revenus mensuels nets régulièrement perçus, afin d’éviter le surendettement du client.  Autre contrainte, le prix des véhicules. Avant 2009, date de la suppression du crédit à la consommation, on trouvait beaucoup de modèles à 700 000 dinars. Aujourd’hui, le tarif du seul modèle éligible au crédit, la Renault Symbol, commence à 1 280 000 DA environ. Nous avons testé l’acquisition de la Symbol la moins chère de la gamme, facturée à 1 280 000 DA, avec un salaire de 90 000 DA et  une durée du crédit de cinq ans. Le montant de l’apport personnel s’élève à 200 000 DA. La mensualité pour sa part tourne autour de 24 000 DA. Les simulations de crédit montrent qu’avec un apport initial de 30%, les mensualités de remboursement pour ce modèle, se situeraient autour de 19 000 DA. Pour respecter la règle qui impose que le montant de la mensualité ne peut excéder les 30% du revenu, l’emprunteur devrait avoir un salaire de 57 000 DA. Dans ces conditions, beaucoup de salariés ne peuvent prétendre au crédit automobile. Ils devront augmenter leur apport initial à 50 voire 60% du prix de la voiture. Après la validation de la simulation, le client se doit de fournir un dossier pour obtenir un crédit à la consommation. Une fois le dossier déposé, il faut attendre quelques jours pour l’obtention d’un avis concernant la décision d’octroi du crédit. Si l’avis est favorable, le véhicule choisi sera livré dans un délai de 45 jours,  selon les disponibilités.

S. S.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER