Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Pour dénoncer la “mascarade” de la COP21

400 militants écologistes “festoient” à Versailles

Quelque 400 militants écologistes ont installé planches et tréteaux, hier, samedi, devant les grilles du château de Versailles pour “festoyer” autour d'un banquet, symbole, selon eux, de “la grande mascarade” qu'est la conférence internationale sur le climat, la COP21. Le convoi, composé de tracteurs, de camionnettes et de 200 cyclistes en gilets jaune fluo, est parti de Notre-Dame-des-Landes (Ouest), où un projet  d'aéroport cristallise le mécontentement de défenseurs de l'environnement, et a rallié d'autres opposants à des projets d'aménagement. À l'arrivée, ses membres ont servi des soupes de courges, de betteraves et de pois chiches sous les yeux de touristes étonnés, mais aussi d'un grand nombre de membres des forces de l'ordre. Initialement, le banquet devait se tenir à Paris, mais l'interdiction de manifester, en vertu de l'état d'urgence décrété après les attentats du 13 novembre (130 morts), a contraint les militants à s'arrêter aux portes de la capitale. “Le prétexte de l'état d'urgence, c'est une façon de museler les contestations citoyennes. Sinon, les marchés de Noël ou les matches de foot auraient aussi été interdits”, s'agace un manifestant, qui se présente sous le pseudonyme de “Camille”. Cyril, qui se présente comme un “paysan”, n'attend rien de la COP21. “Je ne  crois pas aux rassemblements des grands chefs d'État. Ils sont incompétents et incapables de prendre des décisions. Ils répondent aux demandes des lobbyistes, pas aux citoyens”, juge-t-il. Les négociateurs de 195 pays, réunis jusqu'au 11 décembre au Bourget, près  de Paris, vont tenter de se mettre d'accord sur les moyens de limiter à deux degrés le réchauffement de la planète par rapport à l'ère pré-industrielle. Demain, lundi, 150 chefs d'État et de gouvernement donneront le coup d'envoi de  cette conférence des Nations unies.

AFP


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER