Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

LES SIGNATURES DE TROIS GRANDS CONTRATS, DONT CELUI DE PEUGEOT, AJOURNÉES

Alger-Paris : Quand la politique plombe les affaires


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
5 réactions
citoyen karim le 11/04/2016 à 10h36

L’Algérien est en crise dans sa relation fondamentale avec la société à laquelle il appartient parce qu’il est profondément en crise avec lui-même. Confiné délibérément dans une médiocrité savamment instituée, il n’est pas ce citoyen qu’il doit être. Aucun de nous ne l’ai à proprement parler faute de l’inexistence d’un statut moral consensuel…

citoyen karim le 11/04/2016 à 10h37

…Je pense qu’il ne suffit pas seulement de voir et d’entendre pour comprendre ce qui nous arrive, encore faut-il se donner la peine de réfléchir. Je crois aussi qu’il existe un coté positif à tout désordre dans le sens où il marque la rupture du système qui l’a précédé, qui l’a provoqué. Je suis convaincu que c’est depuis la décennie noire qu’il y a matière à reconstituer les pièces du puzzle actuel…

citoyen karim le 11/04/2016 à 10h37

…C’est de là que nous viennent l’essentiel des éléments constituants notre présent. C’est de là où s’est enracinée cette main étrangère, celle qui tire les bonnes ficelles…Toute nation a besoin, à mon sens, de sentiments vécus d’appartenance à une communauté à travers son récit qui lui est propre, ne laissons pas l’étranger mettre son nez dans l’histoire qui est la nôtre.

népourêtrelibre le 11/04/2016 à 13h43

Voilà ce qu'il a écrit le Journal MondAfrique sur le pays, l'Algérie, au sujet de l'usine Renault : Mondafrique, le site qui décrypte sans clichés ni préjugés... Renault pour le Maroc et … la mayonnaise pour l’Algérie. Par La redaction de Mondafrique - 11 05 2016 Somme-nous tous des lâches face à ce régime de Bouteflika, Qu'attendons-nous pour se révolter contre ce régime destructeur. Doit-on laisser le pays livré à lui-même. Moi qui suis depuis l'étranger je bouillonne de colère.

népourêtrelibre le 11/04/2016 à 15h59

Faire table raz de tout en laissant aucune trace sur ce qui a été fait par le régime dictatorial, sanguinaire et corrompu afin de pouvoir reconstruire le pays sur des bonnes bases solides... D'abord, une autre constitution qui doit être constituée par des constitutionnalistes et qui ne doivent pas être d'aucune partisanerie... Ensuite, une élection présidentielle à ciel ouvert, une assemblée constituante, un sénat, 1 1er ministre désigné par le président démocrate et laic, etc...

Commentaires
5 réactions