Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Un rapport alarmant de RSF

“Climat hostile contre les journalistes environnementaux”

L’organisation Reporters sans frontières (RSF) a publié un rapport alarmant sur le climat particulièrement hostile contre les journalistes environnementaux. RSF a noté que, depuis l’an 2000, “90% des homicides de journalistes environnementaux se concentrent en Asie du Sud (Inde) et en Asie du Sud-Est (Cambodge, Philippines, Indonésie)”. Dans son rapport intitulé “Climat hostile contre les journalistes environnementaux”, publié à la veille de la 21e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21/CMP11), qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris, l’organisation  lève le voile sur les difficultés rencontrées par les journalistes spécialisés en environnement dans l’exercice de leur métier. “À la confluence des enjeux politiques, économiques, culturels, quand ce n’est pas du crime organisé, l’environnement est un sujet hautement sensible qui vaut trop souvent de sérieux ennuis à ceux qui lèvent le voile sur les pollutions ou les dégradations en tout genre de la planète”, a révélé Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, dans la préface du même rapport. Tout en ajoutant que “la situation des journalistes spécialistes a empiré dans de nombreux pays”, et ce, “depuis la publication des précédents rapports de RSF sur le sujet, Journaliste de l’environnement, un combat périlleux en 2009, et Déforestation et pollutions, des enquêtes à hauts risques en 2010”, a-t-il ajouté. Pour pallier le manque de sécurité, des journalistes ont décidé de se regrouper en associations, “elles ont vocation à améliorer la qualité des sujets et protéger les reporters sur le terrain”, un constat établi par l’organisation.

I. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER