Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Algériens voyageant dans des zones de conflit

Comme si le risque n’arrive qu’aux autres

Des attentats du 11 septembre 2001 à ce jour, le secteur des voyages, à travers le monde, a connu d’importantes mutations. La plus importante reste celle touchant les mesures de sûreté et de sécurité, et au cœur de laquelle se trouve le touriste en déplacement. De nos jours, chaque pays, engagé ou non dans des conflits avec la nébuleuse terroriste internationale, veille à la sécurité de ses ressortissants. Une veille stratégique axée sur l’information et la communication et où les NTIC jouent un rôle prépondérant. Pour les États, la démarche consiste à identifier, d’une part, les citoyens candidats aux déplacements à l’étranger, et d’autre part les pays d’accueil à risque avec hiérarchisation de ce dernier. La démarche consiste aussi à mettre en place des dispositifs d’évacuation individuelle, de groupe et massive des ressortissants en terrain hostile. Pour cela, des modules de communication avec les ressortissants sont prévus afin de les localiser et de les doter d’informations utiles à tout instant. Un pays comme la France, grâce au dispositif Ariane, a pu informer ses ressortissants en déplacement dans les pays du Maghreb d’un éventuel attentat terroriste la veille même de la survenue de la dernière attaque de Sousse. Pour l’Algérie, on est toujours à penser que la menace cible les étrangers en déplacement chez nous, alors que les choses ont évolué et nos ressortissants en déplacement en Tunisie, en Égypte, en Libye, et ailleurs sont des cibles potentielles des groupes djihadistes.
Des Algériens qui ont besoin d’être informés sans démagogie sur les risques potentiels et qui doivent bénéficier de mesures efficientes de rapatriement en cas de danger avéré.


M. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER