Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Kamel Belkacem, responsable du département communication de la manifestation

“Il y a un engouement du public et pas seulement pour les spectacles”

© APS

Liberté : Le départ de votre prédécesseur s’est fait avec bruit. Vous-même votre départ a été annoncé par votre adjoint sur sa page facebook le 16 avril dernier. Peut-on dire que la pression est tombée, les choses sont rentrées dans l’ordre et le cap est mis sur l’avenir ?
Kamel Belkacem : Effectivement, on est en plein dans l’événement et même au-delà, dans une logique de Constantine après 2015. On a mené un travail de proximité pour que les Constantinois se réapproprient une manifestation qui est aussi la leur. Un effort que nous avons fait aussi pour rassurer au vu des bruits que vous avez cités mais aussi pour les désagréments qu’ils ont subis durant les deux années de préparation. La population est partie de la manifestation. D’autres actions sont menées telles qu’une présence visuelle soutenue de l’événement, un plus d’implication des différents acteurs locaux à tous les niveaux. Un chantier de formation au profit des jeunes et associations est aussi ouvert pour ancrer l’événement dans son terroir.                              

Un mois après, peut-on avoir une idée sur les manifestations organisées jusqu’ici ?     
Sur un ensemble de 34 activités programmées, 28 ont été réalisées et 6 autres reportées pour des contraintes techniques et d’autres intrinsèques aux intervenants extérieurs. Ce qui est un premier exploit.

Près d’un mois après l’inauguration de l’événement, a-t-on une idée sur l’affluence, son nombre et sa composante ? Si oui, quelles sont les méthodes de mesure ?
On a une idée et là et c’est le second exploit que je tiens à soulever. Il y a un engouement du public et pas seulement pour les spectacles. La grande affluence pour les expositions a dépassé toutes les attentes. Nos méthodes de calcul sont celles usuelles dans ce type d’événements telles que le taux d’occupation et de fréquentation des salles.   

La manifestation a-t-elle bénéficié de sponsors ou tout est pris en charge par l’État ?   
Le sponsoring, ou si vous voulez l’accompagnement par les acteurs économiques nationaux et locaux, est un chantier ouvert, et il le sera au-delà de 2015. Nous avons déjà 3 partenaires qui sont impliqués dans nos activités, et ce n’est qu’un début.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER