Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Sur les réseaux sociaux, ils appellent à envahir les plages tunisiennes

La décennie noire s’invite dans la mémoire collective des Algériens


Juste après le dernier attentat terroriste perpétré à Sousse, la toile s’est enflammée et des Algériens ont posté des milliers de messages de soutien à la Tunisie. Certains évoquent un tsunami juste après la Ramadhan sur la Tunisie. S’il est difficile de déterminer la part du sérieux de celle du farfelu dans tout cela, il est certain que, quelque part, dans la mémoire collective de notre peuple, notre malheur vécu dans les années 1990 s’est invité avec force. Autant l’émotion appelle les Algériens à la solidarité avec le peuple frère et voisin tunisien, autant, le bon sens invite à plus de prudence et de sagesse. Et, c’est ce que nous avons constaté, dès samedi matin, au lendemain de l’attentat, au niveau des principales agences de voyages de la place à Constantine. Les Algériens demandeurs du produit tunisien, ceux ayant déjà réservé même avec option et les habitués, se sont prépités chez leurs agents de voyages habituels pour plus d’informations sur les modalités de report et d’annulation en cas où les choses allaient mal tourner durant les jours à venir. L’Algérien a découvert la destination Tunisie durant les années 1990 quand il était menacé chez lui. La première motivation des premiers départs fut la sécurité et non le rapport qualité-prix. Une autre preuve, historique, que l’Algérien, tout en étant brave et courageux, et sa lutte contre le terrorisme plaide en sa faveur,  reste sensible à la question de sécurité.

M. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER