Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Pour mettre fin aux activités des terroristes étrangers au Mali

L’Amenokal demande à négocier avec les “jihadistes maliens”

Le chef targui de l'importante tribu des Ifoghas a appelé, dimanche, l'État malien à engager des négociations avec les jihadistes de ce pays afin d'isoler les jihadistes étrangers, au cours d'un entretien avec l'AFP. L'Amenokal (chef élu par les sages), Mohamed Ag Intalla, dont Kidal, dans le nord-est du Mali, est le fief, a déclaré qu’“il faut engager des discussions avec les jihadistes maliens. En retour, ils vont aider le Mali à se débarrasser des jihadistes venus d'ailleurs. C'est mieux ainsi”. “Les Américains ont été obligés de parler discrètement avec les talibans (en Afghanistan), les Algériens ont discuté avec les islamistes. Nous, pour avoir la paix définitive, nous devons parler avec les jihadistes maliens, leur dire que ce qu'ils font n'a rien à voir avec l'islam”, a-t-il ajouté. “Ceux qui disent qu'il faut appliquer la charia, couper des mains, il faut qu'on leur prouve par la discussion qu'ils sont dépassés”, a-t-il ajouté, dans une possible allusion au chef targui du groupe terroriste malien Ansar Eddine, allié d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Iyad Ag Ghaly, qui appartient à la même tribu, où à ses partisans. Le président Ibrahim Boubacar Keïta a exclu de négocier avec Iyad Ag Ghaly, mais au sein du gouvernement, certains responsables se disent ouverts à un dialogue avec les jihadistes qui n'auraient “pas de sang sur les mains”.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER