Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Kazim Adnan, Premier Vice-président, responsable planning et stratégie d’Emirates, à “Liberté”

“Le marché algérien possède un grand potentiel”

©D. R.

Rencontré au siège de la direction générale à Dubaï, notre interlocuteur s’est dit très satisfait des résultats obtenus sur l’Algérie tout en faisant ressortir l’importance du trafic Cargo.

Liberté : L’Algérie est le seul pays qui compte, depuis quelques mois, un manager issu localement en la personne de Maya Zouggar. Est-ce que cela augure la nouvelle stratégie d’Emirates sur le pays ?
Kazim Adnan :
Nous avons, en effet, commencé avec un Émirati comme responsable en Algérie mais nous nous sommes très vite rendu compte qu’une nomination locale était la plus indiquée. Il nous fallait quelqu’un qui connaissait bien le marché algérien et nous ne sommes pas déçus de notre choix, bien au contraire.
Le cas Algérie est même un très bel exemple à plus forte raison qu’Emirates encourage le recrutement local en comptant sur les compétences du pays où qu’elles se trouvent et sur toute la chaîne (responsables, agents au sol, PNC, etc.). C’est une valeur ajoutée pour chacun de nous.

Lors de votre venue en Algérie en 2013, vous avez beaucoup insisté sur le trafic Cargo. Qu’en est-il aujourd’hui ?
Il est vrai que cela a constitué l’un de nos principaux objectifs dès notre installation en Algérie surtout que nos avions ont la pleine capacité de le faire et notamment, aujourd’hui, avec l’affectation d’un Boeing 776-800 qui assure la liaison Dubaï-Alger. Nous avons d’ailleurs transporté depuis 2013 pas moins de 12 000 tonnes. Et laissez-moi vous dire que c’est en grande partie ce qui fait le succès de cette ligne et nous avons l’intention de continuer dans cette voie car le marché algérien est important et constitue un point focal.

Existe-t-il des projets pour se déployer dans d’autres villes qu’Alger ?
Cela fait à peine 4 ans que nous sommes présents en Algérie et l’évolution est en courbe ascendance.
Il n’existe pas de problèmes particuliers et nous serons amenés à le faire. D’ailleurs la politique de la compagnie est de ne jamais se contenter d’être présente sur les capitales et de ne pas focaliser sur les grandes villes. Si je prends l’exemple de la Grande-Bretagne vous remarquerez que nous sommes également présents sur cinq autres villes du pays et c’est pareil en Allemagne, en France pour ne citer que ces pays.
C’est juste que pour étendre les dessertes il existe un certain nombre de paramètres à prendre en considération tels que la densité du trafic de la ville à desservir et surtout la capacité de son aéroport à accueillir nos types d’avions qui sont des gros-porteurs.

La compagnie a conclu des accords avec les compagnies locales pour le code-share comme c’est le cas au Maroc. Quels sont vos rapports avec Air Algérie ?
Nous n’avons pas d’accords avec Air Algérie mais cela ne signifie que nous n’allons jamais en avoir. Nous sommes ouverts à toute collaboration qui serait bénéfique pour chaque partie et constituerait une valeur ajoutée.

Qu’en est-il d’Emirates à l’international et y a-t-il intention d’entrer en Bourse ou de rejoindre une alliance ?
Il faut savoir qu’Emirates appartient à 100% à l’Émirat de Dubaï et jouit d’une autonomie financière qui lui permet de couvrir, entre autres, l’acquisition de nouveaux appareils, d’étendre son réseau et même de contribuer à hauteur de 30% au PIB de Dubaï qui équivaut à 32 milliards de dollars. Pour le moment, nous n’avons pas l’idée d’entrer en Bourse ni de rejoindre une alliance qui freinerait le rythme souhaité dans notre évolution. Nous nous attelons à construire une compagnie forte qui s’imposerait par la qualité de ses services et son professionnalisme.

Propos recueillis par : N. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER