Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Après les attentats meurtriers de Bruxelles

Les pays de l’UE en état d’alerte

© D.R.

Les attentats meurtriers de ce mardi à Bruxelles ont mis l’Europe en état d’alerte. Plusieurs pays voisins de la Belgique, comme l’Allemagne, les Pays-Bas et la France, ont renforcé leurs mesures de sécurité, notamment aux frontières. Même les pays non limitrophes, à l’exemple du Portugal et de l’Espagne, rapporte l’AFP, ont relevé le niveau de vigilance.


Les premières conséquences fâcheuses ont été l’annulation de plus de 1 000 vols, selon les calculs de l'AFP, après la fermeture de l'aéroport de Bruxelles. L’agence de presse française a fait savoir que “les avions déjà en route pour Bruxelles au moment des explosions ont été  redirigés vers d’autres aéroports”. Côté rail, selon toujours l’AFP, “le trafic des Thalys (liaisons Paris-Bruxelles-Amsterdam-Cologne) est à l'arrêt sur l'ensemble du territoire belge et ceux en circulation dans les pays limitrophes rebroussent chemin”. Aussi, “les Eurostar qui relient Bruxelles à Londres sont également suspendus dans les deux sens et ceux qui étaient déjà en circulation ont été arrêtés à Lille”. Des mesures sécuritaires ont été immédiatement prises, d’abord au niveau des pays voisins de la Belgique.
Le ministre de l’Intérieur français, Bernard Cazeneuve, avait annoncé quelques instants après les attentats que “1 600 policiers et gendarmes supplémentaires vont être déployés en différents points du territoire, pour contrôler les frontières mais aussi dans les infrastructures de transport”. Au Royaume-Uni, “la présence policière a été renforcée dans les endroits névralgiques, dont les transports”, a annoncé le chef de la section antiterroriste de la police anglaise, Mark Rowley. Les Pays-Bas ont également mis en place des “mesures de sécurité supplémentaires” surtout “dans les aéroports et les contrôles à la frontière avec la Belgique”.
Les services néerlandais de lutte contre le terrorisme ont parlé de “patrouilles supplémentaires par la gendarmerie à Schiphol (aéroport), Rotterdam et Eindhoven, ainsi que des contrôles renforcés à la frontière sud”. En Allemagne, “les contrôles à la frontière avec la Belgique ont été  intensifiés (…) et des mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports et les gares”, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police fédérale allemande. Par ailleurs, le niveau de vigilance a été également relevé dans les pays non limitrophes à la Belgique, à l’exemple du Portugal. L’agence de presse française a cité aussi “Copenhague et Prague (qui) ont relevé la sécurité dans les aéroports, gares ou stations de métro”. Même situation à Genève, où “la police a décidé de renforcer le dispositif de sécurité sur le site de l'aéroport et augmenter la visibilité des forces de sécurité autour de plusieurs lieux sensibles, en particulier les gares, les bâtiments internationaux et les lieux de rassemblement”. À Barcelone, affirme la même source, “la police régionale catalane a déployé des patrouilles  d'agents de la police anti-émeute et d'unités canines et des blindés ont été envoyés à Roissy et Orly”.
Enfin, l’AFP a signalé que “plusieurs chefs de gouvernement ont aussi convoqué des réunions d'urgence à la suite des attentats à Bruxelles, à l'instar de la Première ministre polonaise, Beata Szydlo, ou du Premier ministre britannique, David Cameron, d'où pourraient émerger des mesures supplémentaires”.


Mehdi Mehenni

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER