A la une / Dossier

Projets de phosphate de Bled El-Hadba, de la mine de plomb-zinc de Chaâbet El-Hamra…

L’État y met de l’argent frais

 L’État met la main au portefeuille, consacrant une enveloppe financière d’environ 9,4 milliards de dinars à l’investissement dans le secteur des mines sur la période 2018 et 2028.
Cet argent frais servira à faire démarrer, au cours de l’année 2018, l’exploitation du gisement de phosphate de Bled El-Hadba, à relever la production de la mine de plomb-zinc de Chaâbet El-Hamra, de l’usine de sel d’El-Outaya et de la mine de fer de Gara Djebilet. L’effort financier consenti par l’État concerne également les gisements de plomb-zinc de Kherzet-Youcef et de baryte d’Ichmoul, ainsi que la création d’une unité de traitement de diatomite à Sig, dans la  région de Mascara, et la mise en production de l’unité de bentonite de Hammam Boughrara. Il permettra aussi d’engager des opérations de prospection de nouvelles mines de marbre.


Y. S.