Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Traitement réservé aux migrants

L’image de l’Algérie écornée

Intervenant sur la politique migratoire de l’Algérie lors de la table ronde organisée par la Laddh, Moumene Khellil n’a pas manqué d’épingler les autorités algériennes sur leur gestion catastrophique de la question des migrants subsahariens. “C’est une honte ! L’Algérie, en refoulant des migrants, vient de fouler aux pieds ses propres principes, elle qui défendait les droits de ses propres émigrés à l’étranger”, dénonce-t-il. “On n’a pas encore pris conscience de l’impact de la déclaration de Ksentini et de Benhabyles” sur l’image de l’Algérie, a affirmé Khellil en évoquant les interventions de nombreux ressortissants africains dans une émission sur la chaîne BBC, à laquelle, il a participé. “Ils se demandent si nous sommes réellement Africains.” Plusieurs milliers de ressortissants africains ont été reconduits aux frontières par les autorités algériennes ces derniers jours. Un traitement dénoncé par de nombreuses ONG et médias.

K. K.

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER