Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Une réunion s’est tenue hier au siège de la wilaya

Quid des mesures prises à Béjaïa ?

Il y a une semaine, le Professeur Khiari, qui préside la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem), avait prévenu que “l’Algérie n’est pas à l’abri du virus Zika”. Un virus peut s’introduire sur le territoire national à partir des ports et des aéroports du pays.
Il se trouve que Béjaïa dispose d’un port des plus dynamiques – le deuxième à l’échelle nationale en termes de transport de marchandises générales - et d’un aéroport. On a joint au téléphone la DSP de Béjaïa pour savoir si des mesures avaient été prises, “on nous demande de rappeler demain. Le directeur était en réunion au niveau de la wilaya”.
Il faut dire que l’instruction est destinée aux walis et aux responsables d'établissements de santé à différents niveaux. C’est sans doute l’objet de cette réunion tendant à “rapporter les principales données relatives à cette maladie et l'évaluation du risque dans notre pays qui doivent faire l'objet d'une large diffusion auprès du personnel de la santé”, précise la note qui relève que les conditions d'une transmission autochtone du virus Zika en Algérie “ne sont pas actuellement réunies”.
Pour rappel, le professeur Khiati avait jugé “insuffisantes” les mesures prises par les pouvoirs publics pour empêcher ce virus d’arriver en Algérie. Mesures consistant en la réservation de lits dans les établissements hospitaliers et par des instructions au personnel médical, détaché au niveau des ports et aéroports.


M. Ouyougoute

Publié dans : zika

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER