Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Actualité

Réactions…

L’Algérie condamne avec “vigueur”
L’Algérie a condamné avec “vigueur” les attentats meurtriers de Bruxelles, via un communiqué rendu public par le ministère des Affaires étrangères, repris par l’APS. “Les attentats qui ont frappé, ce matin, la capitale belge Bruxelles sont des actes terroristes lâches et abjects que l'Algérie condamne avec vigueur”, a indiqué le communiqué, ajoutant que “cette agression montre encore une fois le visage hideux du terrorisme dont l'aveuglement et la haine n'ont d'égal que le peu de cas que font les terroristes de la vie humaine et des valeurs communes de l'humanité”. Tout en réaffirmant sa solidarité avec le royaume de Belgique et son “rejet du terrorisme”, l’Algérie a rappelé “sa disponibilité à poursuivre sa coopération avec l'ensemble des acteurs internationaux pour le réduire à néant”, ajoute la même source. “Pour ce faire, la lutte globale contre le terrorisme doit prendre en compte le nécessaire traitement des racines desquelles ce mal tire sa nocivité et sa capacité de nuisance”, a conclu le communiqué.
L. M./APS

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne : L’Europe est visée “dans son entièreté”
 Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a apporté, hier, son “soutien” et sa “solidarité” aux autorités belges à la suite des attaques sanglantes qui ont frappé Bruxelles dans la matinée d’hier, affirmant que c’est l’Europe entière qui est visée par ces attentats. “Je souhaite apporter mon soutien et ma solidarité aux autorités belges”, a-t-il écrit dans un message publié suite aux attentats. “Ces attaques touchent aujourd'hui Bruxelles. L'Europe dans son entièreté est visée”, a-t-il estimé, soulignant que l'Union européenne et les institutions “resteront unies face à la terreur”. “Ces événements nous touchent mais ne nous effraient pas”, a-t-il encore ajouté, relevant la nécessité de continuer le “travail pour faire face ensemble à la menace terroriste et pour apporter des solutions européennes aux questions qui nous concernent tous”. Le chef de l’exécutif de l’UE a tenu, par ailleurs, à rassurer le personnel de la Commission européenne et des autres institutions, assurant que leur sécurité reste “une priorité” et que “toutes les mesures possibles seront prises de concert avec les autorités belges”.

Alors qu’il se trouvait à la Havane : Obama appelle le monde à “s’unir”
Barack Obama a condamné, hier, depuis La Havane, les attentats qui ont frappé Bruxelles, appelant le monde à “s'unir” face à ceux qui “menacent la sécurité” des peuples.
“Nous ferons tout ce que nous pourrons pour soutenir nos amis et alliés”, a déclaré le président des États-Unis au début de son discours au peuple cubain, dans un grand théâtre de la capitale cubaine. “C'est un nouveau rappel de la nécessité pour le monde de s'unir”, a-t-il ajouté. “Nous devons être ensemble — au-delà des nationalités, des races ou des religions — pour combattre le fléau du terrorisme”. Peu avant, M. Obama avait appelé le Premier ministre belge Charles Michel pour lui faire part de son soutien. Lors cet échange téléphonique, il avait en particulier offert l'aide des États-Unis pour “mener à bien les investigations sur ces attaques et s'assurer  que les coupables soient traduits en justice”, selon un compte-rendu de la Maison-Blanche.

Il a tenu une réunion d’urgence de son gouvernement Cameron : “Nous ne les laisserons jamais gagner”
“Nous ne laisserons jamais ces terroristes gagner”, a déclaré, hier, le Premier ministre britannique, David Cameron, à l'issue d'une réunion d'urgence de son gouvernement consacrée aux  attentats de Bruxelles. “Nous faisons face à une menace terroriste très concrète à travers les  différents pays européens et nous devons l'affronter par tous les moyens”, a ajouté M. Cameron, alors qu'un Britannique a été blessé dans les attaques qui ont fait au moins 35 morts à Bruxelles. Il a déclaré avoir parlé au Premier ministre belge, Charles Michel, auquel il a offert ses condoléances et son aide. “Aujourd'hui est un jour de sympathie, de condoléances et aussi de  renforcement de notre propre sécurité”, a-t-il dit à l'issue de cette réunion, assurant faire “tout ce que nous pouvons pour assurer notre sécurité”.
   
Le Haut comité des négociations syrien : “Le monde doit être uni contre le terrorisme”
 Le Haut comité des négociations (HCN) syrien, qui rassemble les groupes-clés de l'opposition au régime de Damas, a condamné “le plus fermement” ces attentats. “Le monde doit être uni pour vaincre le terrorisme”. En Iran, Hossein Jaber Ansari, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a appelé à une “réaction globale contre ce phénomène néfaste (du terrorisme) et les centres politiques et financiers qui le soutiennent”.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER