Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

La marque au Losange a vendu 90 182 véhicules en 2015

Renault consolide son leadership en Algérie

Guillame Josselin, patron du groupe. ©Farid Belgacem/ Liberté

Renault Algérie a annoncé, lors d’une conférence de presse organisée à Alger, ses chiffres de ventes durant l’exercice de l’année 2015 où il a consolidé son leadership pour la 10e année consécutive. Avec deux marques sur le podium, à savoir Renault avec 49 495 ventes (4,3%) et Dacia avec 40 688 ventes (+4,4%), la marque au losange a tiré son épingle de jeu dans un marché en net recul de 37% pour glaner 35,6 % des parts de marché, soit 8,7% de croissance.
Le patron du groupe, Guillaume Josselin, n’a pas caché sa satisfaction quant aux résultats obtenus durant l’année 2015, mettant en avant 19 409 unités vendues de la Symbol made in Algeria hors marchés publics, mais surtout de la Logan qui domine les ventes dans tous les segments. “C’est une belle performance pour nous. Tout le monde a joué le jeu, notamment nos équipes et le réseau. Aujourd’hui, on peut s’enorgueillir de ces résultats qui parlent d’eux-mêmes”. À la question de savoir si cette performance sera rééditée en 2016, Hicham Nacer Bey, a révélé que Renault Algérie a développé une stratégie basée sur les nouveautés. La principale est basée sur le crédit à la consommation. En ce sens, il dira que la Symbol est la seule voiture éligible à ce mécanisme et Renault Algérie a développé un partenariat avec BNP Paribas qui décline sa solution “One stop shopping” et reste ouvert à toutes les banques intéressées par la formule.
Il annoncera que ce crédit sera déployé avant la fin de la semaine en cours. M Josselin citera également d’autres axes, dont le lancement du SUV Kadjar, de la nouvelle Mégane et du Talisman avant fin 2016, des nouveaux Sandero et Duster et des séries limitées, avec autant d’offres sur les produits et le service après-vente (SAV). Et si le SAV “demeure un amortisseur pour le réseau en période de crise”, pour paraphraser M. Josselin, il n’en demeure pas moins, précisera M. Nacer-Bey, que “Renault Algérie n’arrêtera pas son réseau. Au contraire, on le développera davantage, car le plan stratégique de Renault, depuis 2005, demeure dans la proximité. Aujourd’hui, on a atteint une présence de 100 % sur le terrain, mais on compte se déployer encore dans le sud du pays, et ce malgré la conjoncture difficile du marché. Après, il faut noter que le SAV représente 70 % de la rentabilité”.
Avec ses 67 agents de service, ses 60 Renault Store, ses 10 centres de carrosseries, son académie de formation, Renault Algérie compte aller en 2016 pour encore surprendre. Interrogé au sujet des quotas des importations et de la crise qui s’annonce dès ce mois de février, M Josselin dira que “nous poursuivrons notre avancée comme prévu dans le plan de marché de notre usine de Oued Tlelat. Notre performance sera soutenue également par un plan produit en accélération qui marque le back to Premium avec la nouvelle Mégane et de Talisman. Après, on attend pour voir ce qui va se passer et si cela va s’inscrire dans le temps. Idem pour le prochain Salon d’Alger, c’est un autre point d’interrogation ! On ne sait pas quoi dire aux clients qui veulent passer leurs commandes sur les délais d’arrivage et de livraison. Pour le moment, nous avons un petit stock pour gérer quelques semaines encore la demande”.
Le conférencier a aussi développé les 6 axes prioritaires pour le groupe, à savoir rester leader sur les 2 marques, lancer des produits et des séries limitées, consolider le réseau, revenir en force dans le segment C avec la Mégane et surtout progresser avec des offres innovantes et attractives pour demeurer, dit-il, “une entreprise leader, globale et citoyenne”. Du reste, Idris Saci a annoncé que “le groupe va lancer incessamment la stratégie de la qualité unique pour le pays”, et ce, dit-il, pour maintenir “les résultats des audits qui font ressortir que 9 clients sur 10 recommandent les services de Renault et de Dacia”. Signalons, enfin, que Sara Benarab a été installée à la tête du département marketing chez Renault Algérie.

F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER