Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Hommage à Hocine Aït Ahmed

Trois rassemblements prévus à Montréal

Pas moins de trois rassemblements en guise d’hommage au défunt Hocine Aït Ahmed, chef historique de la Révolution algérienne et fondateur du Front des forces socialistes (FFS), seront organisés aujourd’hui, vendredi, jour des funérailles de Dda L’ho, et samedi à Montréal.  
Le premier rassemblement prévu ce soir à 19 heures prendra la forme d’une veillée-hommage avec au programme des témoignages, des chants patriotiques et de la poésie populaire. Le tout ponctué par une exposition et des projections vidéo sur le parcours militant de l’homme de Bangkok. Des personnalités politiques québécoises prendront part à cet hommage, avons-nous appris.
En outre, des bougies seront allumées à la mémoire du père de la Révolution algérienne.
Une autre action qui vise à honorer la mémoire du père de la Révolution algérienne sera organisée vendredi à 14h, toujours à Montréal.
Le rassemblement qui coïncide avec le jour de l’enterrement du grand opposant au système politique algérien est initié par un collectif de militants d’horizons politiques différents.
Pour sa part, la section FFS du Canada rendra, samedi prochain, hommage à feu Aït Ahmed, “figure emblématique du Mouvement national pour l’indépendance de l’Algérie, militant engagé, déterminé et infatigable”, selon un communiqué du FFS qui qualifie son fondateur d’“homme de dialogue, de consensus et de paix”. Ces hommages empreints de sobriété se veulent des gestes de reconnaissance pour le parcours de l’homme et du militant au long cours qui a consacré plus de 70 ans de sa vie à l’idéal de liberté, de démocratie et des droits de l’Homme.
Par ailleurs, depuis l’annonce du décès d’Aït Ahmed, mercredi dernier à Lausanne, un registre de condoléances a été ouvert dans un commerce algérien sur la rue Jean-Talon, à Montréal, pour les membres de la communautés nationale établis au Québec. La permanence est assurée à tour de rôle par des bénévoles pour accueillir les signataires.

Y. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER