Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Le FAF dit non à Hannachi

Al Bahari ne jouera pas à la JSK

Fraîchement recruté à la JSK en provenance de l’OM Arzew, Chemssedine Al Bahari, le centre- avant ne pourra pas porter le maillot de la JSK, du moins pour le mercato hivernal. En effet, la Fédération algérienne de football a refusé de qualifier le joueur en question en raison de l’existence de l’article 48 interdisant tout recrutement provenant des divisions inférieures (DNA) et ce, dans le souci d’éviter la saignée des petits clubs durant cette période de transfert. Idem pour Mameche qui évolue au RCK. Celui-ci ne pourra pas opter pour la formation des Canaris pour les mêmes raisons. Il faut savoir que cet article existe depuis quelques années dans le but de protéger les intérêts des formations de DNA dont certains clubs avaient traversé des situations délicates avec le départ massif de leurs joueurs durant le mercato hivernal, raison pour laquelle la FAF a introduit cet article. Du coup, les clubs de l’élite doivent explorer d’autres pistes.
La JSK n’a pas d’autre choix que d’attendre la fin de saison pour engager Al Bahari, un joueur qui aurait pu apporter le plus escompté. Toujours est-il que le plus drôle dans cette affaire est comment un club aussi réputé ne soit pas au courant de l’existence de cet article ? Le président Hannachi a tenu à justifier cela par le manque d’expérience de son secrétaire venant à peine de prendre ses fonctions dans l’administration du club phare de la Kabylie.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER