Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

LE MJS ET Les acteurs du football algérien sont unanimes

“Alcaraz doit partir !”

©D. R.

Rolland Courbis à Liberté
“Écarter des joueurs comme Mahrez, Slimani ou Bentaleb, c’est dangereux”

Liberté : La plupart des techniciens qui connaissent la sélection algérienne sont unanimes à dire que son niveau a beaucoup régressé ces derniers temps, est-ce votre avis également ?
Rolland Courbis :
Je confirme que le niveau de jeu de la sélection algérienne s’est dégagé petit à petit ces derniers temps. Cela a été ressenti d’une manière claire depuis la défaite face au Nigeria et auparavant le match nul face au Cameroun. Une situation pareille fait que les joueurs perdent confiance en eux par rapport à l’entourage de l’équipe ou alors les organisateurs de l’équipe nationale. Et cela ne remet pas en cause la qualité technique et le niveau individuel des joueurs. Ça peut exister en club comme en sélection, et c’est ce qui se passe à mon avis avec la sélection d’Algérie.

À votre avis, les changements répétés des sélectionneurs et aussi des joueurs à chaque match n’ont fait qu’aggraver la situation ?
Bien évidemment, cela n’arrange pas les choses. Ces changements multiples dans le staff et aussi les joueurs veulent dire qu’on est en train de chercher quelque chose et qu’on ne la trouve pas encore. Je suis sûr qu’au niveau des joueurs, ce n’est pas ça qui manque pour l’Algérie. À voir la sélection, je dirais qu’il y a au minimum 25 joueurs de qualité. Il faut bien réfléchir, faire des constats et dresser un diagnostic pour trouver là où ça ne marche pas et par la suite chercher le remède.

On a même pris la décision d’écarter des joueurs cadres de la sélection pour essayer de donner la possibilité à d’autres pour émerger…
On a toujours tendance à écarter des joueurs de la sélection pour une raison ou une autre. Si l’Algérie a encaissé beaucoup de buts dans ces éliminatoires de la Coupe du monde, cela ne remet pas en cause seulement les défenseur, mais aussi les joueurs du milieu du terrain, la responsabilité est partagée. Pour avoir une équipe, il faut une défense solide et une attaque efficace, et pour avoir tout cela il faut une équipe solide. Écarter des joueurs comme Mahrez, Slimani et Bentaleb de la sélection est dangereux. Ça veut dire que les autres joueurs ne sont pas responsables des mauvais résultats enregistrés ? C’est faux !  

Beaucoup de techniciens ont remis en cause la compétence du sélectionneur d’Algérie, Lucas Alcaraz. Que pensez-vous de ce technicien espagnol ?
Ce n’est pas de mes prérogatives de juger le travail d’un collègue. Je ne peux pas me positionner pour parler d’un coach comme moi je le suis. Mais ce que je sais, c’est que comme pour un joueur ou une équipe qui peut connaître un passage à vide, les coaches et les sélectionneurs peuvent aussi vivre la même situation. Ça peut arriver pour les entraîneurs aussi. Il est possible qu’il y ait des jours ou des périodes où nous sommes mal inspirés. Je l’ai constaté aussi chez le sélectionneur de la France, Didier Deschamps. La responsabilité à mon avis est collective, que ce soit pour l’entraîneur, le staff médical, les responsables de la fédération et les joueurs.

Comment voyez-vous l’avenir de cette sélection algérienne ?
Maintenant que c’est terminé pour la qualification en Coupe du monde, il faut voir le calendrier, faire un constat. Je sais que l’Algérie possède des compétences, que ce soit au niveau de ses dirigeants ou dans la qualité des joueurs, il faut juste trouver la bonne formule pour ressouder le groupe et bâtir une équipe solidaire et équilibrée.

Entretien réalisé par : Ahmed Ifticen

Lire le dossier


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
abess le 09/10/2017 à 14h43

L'équipe nationale a perdue de sa superbe depuis le mondial brésilien et le départ de Halilhodzic. Jusque là tout se passait bien dans l'équipe, sauf que le Président de la FAF c'est mis à jouer à la politique dans le football et c'est permis de traiter l'entraîneur comme un gamin, au point de provoquer son départ. La suite tout le monde la connaît; elle est triste à mourir, hormis la petite période Gourcuff.Il faut arrêter les palabres et le bricolage; il faut un entraîneur de grande envergure!

Commentaires
1 réactions