Foot / Dossiers sportifs

Ali Fergani

“Cette liste a été faite dans la précipitation et l’urgence”

© D.R.

Liberté : Le sélectionneur national Lucas Alcaraz vient de dévoiler le groupe de joueurs qui vont affronter le Cameroun. Quelle lecture faites-vous de cette liste ?
Ali Fergani : On remarque qu’il a opté pour un changement dans cette liste par rapport aux précédentes. C’était prévisible. C’est clair : Alcaraz veut lancer quelque chose de nouveau et injecter un nouveau souffle après la débâcle face à la Zambie. Au-delà de la qualification au Mondial qui, à mon avis, était compromise avant son arrivée, l’actuel entraîneur national a tout de même essuyé beaucoup de critiques. Ce sont des conditions qui ont poussé l’entraîneur à effectuer des changements, mais ça m’étonnerais qu’il aura suffisamment de temps pour changer des choses face au Cameroun ou le Nigeria.

Ne pensez-vous que le fait d’avoir changé 11 joueurs par rapport au précédent match ne va pas arranger les choses ?
Je ne pense pas que le sélectionneur national va effectuer autant de changements dans le 11 type. Dans l’équipe titulaire qui va jouer le match face au Cameroun, il n’y aura certainement pas autant de changements. À mon avis, les nouveaux joueurs sélectionnés seront surtout supervisés lors des entraînements, mais est-ce qu’Alcaraz aura le temps de mettre en place une nouvelle stratégie et lancer un nouveau système de jeu ? Cela m’étonnerait fort !

Le risque de créer une cassure au niveau de la sélection nationale est-il prévisible compte tenu les décisions du sélectionneur national ?
Pour Alcaraz, les choses ont mal fonctionné dès le début. Les Algériens ne connaissaient pas bien cet entraîneur, il fallait attendre pour voir ce qu’il donnera sur le terrain. Il est clair que tout était nouveau pour lui, l’Afrique, la sélection, c’est différent par rapport au travail dans un club. Puis il y a aussi l’affaire Mahrez qui a été mal gérée. Et là je me pose la question : pourquoi Alcaraz a écarté des joueurs aussi talentueux de la sélection nationale ? C’est comme si on remettait en cause la valeur de ces joueurs ! Alcaraz veut peut-être tenter une révolution et changer des joueurs, mais le temps n’est pas avec lui.

Beaucoup de joueurs locaux ont été sélectionnés cette fois, il y a des nouveaux et des revenants…
C’est bien de voir des locaux intégrer la sélection. Maintenant il faut attendre si on va les utiliser ou pas. À mon avis, cette liste est faite dans la précipitation et dans l’urgence. L’entraîneur a été sévèrement critiqué ces derniers temps.
À mon avis, ce sont des choix faits sous l’influence des derniers événements qui ont secoué la sélection nationale.
 

Mais le sélectionneur national Alcaraz est sur un siège éjectable, comme l’a si bien signifié récemment le président de la FAF. Avec quelle motivation va-t-il travailler ?
Pour Alcaraz, l’objectif est de prouver de quoi il est capable. Ce sont deux matches face au Cameroun et au Nigeria sans enjeu pour l’EN, mais l’entraîneur va les utiliser pour essayer d’améliorer le jeu de l’équipe et prouver ce dont il est capable. L’entraîneur pourra travailler dans un climat plutôt serein, sachant que l’EN est éliminée d’office du Mondial 2018.

Mais Alcaraz pliera bagage juste après la rencontre du Nigeria. Pourquoi avoir pris autant de décisions et apporté des changements, sachant qu’il va quitter l’EN dans les prochains mois ?
On ne le sait pas encore. D’après ce que j’ai compris dans cette affaire, c’est que si Alcaraz réussit ses deux matches face au Cameroun et au Nigeria, il poursuivra sa mission. Donc l’objectif pour Alcaraz est de relever le niveau de l’EN et parvenir à soigner son visage lors de ses deux prochaines sorties. Le temps est court et, personnellement, je reste sceptique. C’est mal barré.


A. I.