Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Il a déjà travaillé en Équipe Nationale et à la DTN

Charef récompensé

La révolution au sein de l’organigramme du football national a commencé. En effet, après l’installation officielle de Rabah Saâdane en tant que directeur technique national (DTN), la Fédération algérienne de football (FAF) vient d’officialiser Boualem Charef dans son nouveau poste, à savoir directeur des équipes nationales (DEN). Un poste qui sied parfaitement à l’un des meilleurs formateurs et éducateurs en Algérie. Le travail accompli lors de son passage à l’USM El-Harrach fait de Boualem Charef l’homme idéal pour redresser la barre au niveau des jeunes catégories, que l’Algérie n’arrive à sortir une équipe capable de jouer les compétitions continentales et régionales. Il est certain que Charef va beaucoup apporter dans ce domaine, lui qui avait déjà occupé un poste à la DTN à l’époque où Mouldi Aïssaoui était ministre de la Jeunesse et des Sports. Il a même été le principal assistant de Rabah Saâdane entre 2003 et 2004 avec une participation à la CAN-2004. Selon des indiscrétions, la mission de Charef ne se limitera pas au volet administratif, lui qui est connu pour être un homme de terrain. L’ancien coach de l’USM El-Harrach se verrait confier l’équipe nationale olympique, qui va préparer les éliminatoires qualificatives aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Il aura aussi un regard sur toutes les autres sélections des jeunes catégories et travaillera en étroite collaboration avec Rabah Saâdane, un technicien qu’il retrouvera après avoir travaillé ensemble en équipe nationale et à la DTN. Les nouveaux DTN et DEN auront donc la mission de redorer le blason du football algérien, notamment chez les jeunes catégories, mais aussi prouver que le technicien local possède les capacités pour faire sortir cette discipline de son marasme au niveau local. À signaler que Saâdane s’est, certes, mis d’accord avec le président de la FAF, mais n’a toujours pas signé son contrat. Selon des indiscrétions, tout se fera dans les prochaines heures.


M. A.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER