Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Ryad Boudebouz

“En Afrique, c’est jamais facile”

Le milieu de terrain de la sélection nationale, Ryad Boudebouz, estime que la prochaine rencontre des Verts face aux Seychelles prévue le 2 juin prochain, est loin d’être une simple formalité : “ça va être un match difficile surtout en Afrique avec les conditions que nous connaissons tous”, a précisé Ryad Boudebouz hier lors de la zone mixte. “Nous sommes assez professionnels pour bien prendre au sérieux cette rencontre et faire le travail comme il le faut. Ce n’est pas parce qu’on a battu les Seychelles ici en Algérie, 4 à 0, qu’on doit les sous-estimer. Nous connaissons les conditions de l’Afrique, surtout en cette période de l’année où il fait un peu trop chaud. Ce sont tous ces paramètres qu’il faut prendre en considération”, a-t-il indiqué. Les Verts vont passer plus de 10 jours de préparation avant de rejoindre la capitale seychelloise, Victoria, le 30 mai prochain. “D’habitude, on n’est pas rassemblés aussi tôt, mais là je pense que nous avons suffisamment de temps pour bien préparer notre match, surtout qu’on a tous bien fini physiquement, et tous les joueurs ont suffisamment de temps de jeu avec leur club, donc, on va mettre tout cela en notre faveur et se montrer efficace pour la sélection et aller gagner aux Seychelles”, dira Boudebouz à propos de la préparation de l’équipe. Là, il n’y a rien à craindre. C’est plutôt la fatigue de la fin de saison qui risque de nuire au rendement des joueurs sur le terrain.
Sur ce point, le milieu de terrain de Montpellier rassure : “C’est la fin de la saison et c’est tout à fait logique que nous soyons un peu usés, mais toujours contents de retrouver l’ambiance de la sélection nationale, comme d’habitude, nous sommes dans de très bonnes conditions, il nous reste une douzaine de jours pour bien bosser et terminer la saison sur une bonne note.”
Depuis le départ de Gourcuff, le rendez-vous aux Seychelles est la première sortie de l’équipe nationale sous la coupe du staff intérimaire composé de Neghiz et Mansouri. “Que ce soit les anciens ou les nouveaux, nous sommes des potes et nous prenons toujours du plaisir à nous retrouver. Le staff a, certes, changé après le départ de Gourcuff, mais les autres, que ce soit Neghiz ou Mansouri, étaient toujours avec nous. Yazid, je le connais personnellement, on a même eu le plaisir de jouer ensemble en sélection, mais aujourd’hui, il est de l’autre côté du terrain. On va tout faire pour leur faciliter la tâche et les aider comme ils nous ont aidés à bien travailler. On leur facilitera la tâche pour que tout puisse bien se passer”, explique Boudebouz.

A. I.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER