Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Le coach national s’explique

“Feghouli et Medjani manquent de rythme et de temps de jeu”

L’entraîneur national Georges Leekens a animé hier une conférence de presse au cours de laquelle il est revenu sur plusieurs sujets d’actualité notamment celui ayant trait à la liste des 23 retenus pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. D’emblée, le sélectionneur national a révélé avoir pris une décision difficile en écartant Feghouli et Medjani. “Cela m’a fait mal au cœur de prendre cette décision. Feghouli est un bon joueur mais il manque terriblement de rythme et de temps de jeu. Un critère important pour disputer une compétition aussi relevée que la CAN. Idem pour Medjani qui n’a pas eu assez de temps de jeu. D’autant qu’il a traversé des moments difficiles lors de la rencontre face au Nigeria”, a-t-il révélé et d’ajouter : “J’ai discuté avec Carl au téléphone et je lui ai fait comprendre ma décision. Cela ne veut pas dire qu’il ne fera plus partie du groupe. Au contraire, les portes restent ouvertes pour tous le monde”. Leekens ne s’est pas arrêté là dans la mesure où il espère récupérer les services de ces deux éléments dans un avenir proche, plus précisément lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 dont le prochain match est fixé fin août. Il envisage de se rendre en Angleterre pour discuter de la situation de Feghouli avec l’entraîneur de West Ham, Bilic. “Je connais très bien Bilic. Je ne vous cache pas que le manque de temps de jeu de Feghouli m’inquiète beaucoup. C’est un joueur qui peut faire la différence à n’importe quel moment. Nous avons besoin de ses qualités et de son expérience. Je vais rencontrer Bilic une fois la Coupe d’Afrique terminée. J’espère qu’il aura plus de matches dans les jambes et plus de rythme. Comme ça, il retrouvera sa place en équipe nationale”, fait-il savoir. L’ex-sélectionneur de la Tunisie et de Bruges veut faire de même avec Medjani. “S’il continue dans cette situation, le mieux est de trouver un autre club où il pourra jouer plus souvent. Carl est un garçon fantastique qui a toujours répondu présent. Si je le convoque maintenant, je sais qu’il viendra sans hésitation. Je comprends sa déception mais cela ne doit nullement l’affecter. Je le dis, Medjani n’a pas le même niveau d’antan. Il doit redoubler d’efforts pour retrouver toutes ses sensations”, indique le coach national qui du reste affirme avoir pris en son âme et conscience les décisions nécessaires pour composer un groupe en mesure d’aller loin dans cette épreuve africaine.

N. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER