Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Leur nombre pourrait tripler lors du prochain exercice

Il n’y avait que 8 joueurs étrangers la saison dernière

La dernière réunion du bureau fédéral de la FAF a donné lieu à quelques nouvelles décisions concernant les équipes de football dans les différentes divisions en prévision de la saison prochaine. En effet, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, semble avoir pris en considération la demande des présidents de club de permettre, à nouveau, aux joueurs étrangers d’intégrer le championnat national. Ainsi, avec l’approbation des membres du bureau fédéral, il a été décidé qu’à partir du prochain mercato, les clubs algériens pourraient recruter des joueurs étrangers. La mesure était suspendue par l’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua, depuis 2015. Depuis, le nombre des joueurs étrangers s’est sensiblement réduit, puisque seulement 8 évoluent actuellement dans six clubs du championnat de Ligue 1. Il s’agit de Fabrice Elysee Kouakou (CSC-Côte d'Ivoire), Amada (ESS-Madagascar), Tembeng (ESS-Cameroun), Jean-Jules Bapidi Fils (JSS-Cameroun), Soumaila Sidibe (MOB-Mali), Charles Carolus Andria (USMA-Madagascar), Ghislain Guessan (USMA-France) et Mohamed Coumbassa (NAHD-Guinée). Ces huit éléments, qui se trouvent tous en fin de contrat, pourraient prolonger leur aventure en Algérie, si leurs clubs respectifs décident de les maintenir. Seul Soumaila Sidibe, l’actuel défenseur du MOB, devrait quitter le club phare de Yemma Gouraya suite à la rétrogradation de ce dernier en Ligue 2. Il faut savoir que les joueurs étrangers ne sont pas autorisés à évoluer dans une division autre qu’en Ligue 1. La FAF, qui a limité le nombre de joueurs étrangers à deux, a maintenu, en même temps, le statut d’international pour tout élément candidat à une licence dans le championnat algérien et qu’il ne devrait pas dépasser 30 ans. De ce fait, l’USM Alger et l’ES Sétif ne sont pas autorisées à recruter puisqu’elles ont déjà deux joueurs. Le CSC, le NAHD et la JSS pourraient se renforcer avec un autre joueur, alors que le MOB sera contraint de laisser partir son Malien Sidibé, déjà convoité par plusieurs formations de Ligue 1, à l’image de l’USMA. Les autres formations évoluant en Ligue 1 et les trois équipes qui viennent d’y accéder (PAC, USMB et USB) viennent, donc, de recevoir le feu vert pour chercher des éléments capables de renforcer leurs effectifs respectifs en prévision de la saison prochaine. L’exercice 2017-2018 connaîtra certainement une augmentation sensible des joueurs dont le nombre devrait tripler par rapport à celui de la saison qui s’achèvera dans un peu plus de deux semaines.

M. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER